Rossi : "J'aimerais être plus rapide qu'en Autriche"

partages
commentaires
Rossi :
Par : Léna Buffa
23 août 2018 à 18:20

Le pilote Yamaha veut se rapprocher des avant-postes et se battre avec les pilotes qui ont trusté le podium à Brno et sur le Red Bull Ring.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Tito Rabat, Avintia Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi espère pouvoir compter sur une piste qu'il apprécie et qui par le passé a plutôt souri à Yamaha, pour faire grimper sa courbe de performance après un Grand Prix d'Autriche terne. Contraint de se contenter d'une sixième place sur le Red Bull Ring, à 14 secondes du vainqueur, le Docteur était le premier pilote d'Iwata à l'arrivée sur une piste animée par la confrontation des Ducati officielles avec la Honda de Marc Márquez, des adversaires dont il pourrait plus aisément tenir le rythme cette semaine, espère-t-il.

"J'aimerais être plus rapide qu'en Autriche", annonce Rossi. "L'année dernière, ça avait été une belle course jusqu'au bout, j'y avais cru, et puis j'ai été battu mais je suis arrivé très proche [du vainqueur]. Pour moi, l'objectif serait de faire un bon week-end et d'essayer d'être rapide. Après il faut voir, parce que les pilotes en forme sont nombreux, surtout les deux Ducati et Márquez, Viñales aussi. Ça semble donc un peu plus difficile, mais on va essayer."

"C'est une très belle piste, avec une Histoire riche, surtout en auto mais aussi en moto. Silverstone est un circuit mythique et c'est vraiment agréable, quand on est compétitif avec sa moto on prend vraiment du plaisir. Je suis donc très curieux de voir ce qu'il en sera avec le nouvel asphalte, si ce sera mieux, si le grip sera meilleur", poursuit l'Italien. "En tout cas, la piste me plaît et l'année dernière ça a été un bon week-end, j'ai été compétitif, j'ai fait une belle course et je suis monté sur le podium. Sur le papier, on devrait donc être un peu plus compétitifs qu'en Autriche, et peut-être ferons-nous une course plus amusante."

Lire aussi :

La typologie de la piste et le changement de revêtement ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte cette semaine. Qui dit Angleterre, dit aussi facteur météo important… "L'année dernière, la météo avait été incroyable pour l'Angleterre, avec du soleil du vendredi au dimanche. Cette fois, ça semble devoir être plus compliqué, mais j'espère que ce sera aussi sec que possible et pouvoir être plus fort que sur les dernières courses", suggère Rossi, qui ne semble toutefois pas craindre la pluie, si jamais elle vient se mêler à l'équation.

"Il faut essayer d'être prêt dans toutes les situations, d'être rapide aussi sur le mouillé, et ensuite on verra", poursuit-il. "Par le passé, les conditions mouillées modifiaient beaucoup le niveau des courses et parfois des pilotes plus lents sur le sec pouvaient gagner sur le mouillé. Ces dernières années, les noms des pilotes forts semblent être plus ou moins les mêmes, que ce soit sec ou mouillé ; on n'a plus les spécialistes du mouillé."

"J'aime le mouillé, généralement je suis assez rapide. L'année dernière on a fait beaucoup de courses sur le mouillé au cours de la saison mais on avait beaucoup de problèmes et notre performance n'était pas géniale. Mais cette année je ne sais pas parce que, heureusement, ça a toujours été sec. J'espère en tout cas que ce sera sec, parce que c'est plus amusant."

Lire aussi :

Quelques nouveautés

Yamaha se présente sur cette 12e manche de la saison entre deux tests privés aussi rares qu'importants. Le dernier en date, réalisé dimanche à Misano, n'a pas permis aux pilotes maison de tester le nouveau moteur qu'ils espéraient pouvoir évaluer en vue de l'année prochaine. "Je pensais l'utiliser parce que c'est ce qu'ils m'avaient dit il y a un mois, mais il n'était pas encore prêt, alors on l'essaiera la prochaine fois", explique Rossi.

En revanche, d'autres nouveautés seront mises en pratique dès cette semaine, et ce avant un dernier test qui sera réalisé dans quelques jours en Aragón. "On a beaucoup travaillé, parce que Misano est une des courses les plus importantes alors j'aimerais être compétitif. On a aussi travaillé [sur la moto] en général. On a testé plusieurs choses, Maverick aussi a été rapide. On va voir déjà ce week-end si on arrive à être plus rapides ; on a quelques nouveautés à mettre ensemble."

Prochain article MotoGP
Lorenzo désire poursuivre la "période faste" avec une victoire anglaise

Article précédent

Lorenzo désire poursuivre la "période faste" avec une victoire anglaise

Article suivant

Márquez : 59 points d'avance, "il est clair que c'est plus facile"

Márquez : 59 points d'avance, "il est clair que c'est plus facile"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview