Scott Redding plutôt mécontent de sa performance au Qatar

Le Britannique estime qu'il y a du pain sur la planche...

C'est un Scott Redding déçu qui s'est exprimé après la course inaugurale de la saison de MotoGP à Losail, au Qatar. Le jeune pilote britannique a pourtant inscrit quelques points, ceux de la treizième place, et au vu de la qualité du plateau 2015, c'est une performance intéressante. Mais elle est surtout insuffisante, si l'on en croit l'unique représentant du team Marc VDS en catégorie reine.

Redding a terminé en tête d'un groupe de quatre pilotes se battant pour les derniers points et a donc devancé de quelques dixièmes seulement le débutant Maverick Viñales, Héctor Barberá et Stefan Bradl. Mais en étant parti avec l'objectif d'intégrer le Top 10 sur la ligne d'arrivée, la déception est forcément au rendez-vous pour le vice-Champion du Monde Moto2 en 2013.

Aussi, a t-il déclaré au sujet de cette première manche de l'année : "Ca a été une course difficile et à l'évidence, je n'ai pas terminé à la position que j'espérais. L'objectif était de finir dans le Top 10 ; je ne peux donc pas être content de la treizième place. Nous avançons dans la bonne direction, mais pas assez pour nous rapprocher de notre objectif."

Il détaille ensuite : "La motricité est le sujet le plus délicat et nous devons nous concentrer là-dessus car avec le package dont je dispose, je devrais figurer bien plus haut. Nous avons recueilli beaucoup de données et j'ai fini dans les points, mais il est clair qu'il y a encore beaucoup de points sur lesquels il faut s'améliorer."

Le Team Principal de l'écurie, Michael Bartholemy, tient globalement le même discours : "Il y a beaucoup de choses positives à retenir de ce week-end compliqué ici au Qatar. Nous sommes toujours en train de chercher le meilleur set-up pour Scott avec la Honda et nous progressons doucement, mais il faut encore qu'on s'améliore nettement pour être compétitifs. Il a inscrit des points, mais clairement, il y a encore une grande marge de progression, car nous devons être en mesure de nous battre avec les autres motos satellite."

Il relativise toutefois et tient à se montrer rassurant en concluant ainsi : "Il s'agit d'un projet totalement nouveau et nous avons simplement besoin de temps pour montrer notre vrai potentiel."

L'occasion sera donnée dans deux semaines au team Marc VDS et à son pilote britannique d'évaluer leurs progrès, à Austin, sur un circuit qui d'ordinaire, réussit aux Honda.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Course
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Héctor Barberá , Stefan Bradl , Michael Bartholemy , Scott Redding , Maverick Viñales
Équipes Marc VDS Racing Team
Type d'article Résumé de course
Tags losail, marc vds, motogp, qatar, scott redding