MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
10 jours
16 oct.
Prochain événement dans
17 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
20 nov.
Prochain événement dans
52 jours

Stats - Un GP historique pour l'Afrique du Sud et la France !

partages
commentaires
Stats - Un GP historique pour l'Afrique du Sud et la France !
Par :

L'Afrique du Sud et la France étaient à l'honneur le week-end dernier à Brno, avec les succès inattendus de Brad Binder et Johann Zarco lors du Grand Prix de République Tchèque. Outre les grandes premières de leurs équipes, voici les statistiques à retenir de cette manche de Brno !

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

1/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dès samedi, ce Grand Prix a pris une tournure inédite, avec la pole position de Johann Zarco. C'était la première fois que l'on revoyait le Cannois en tête à l'issue des qualifications depuis le Grand Prix de France 2018, et sa cinquième pole au total en MotoGP.

2/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

C'était en revanche une première pour une Ducati satellite à l'issue de qualifications disputées sur le sec depuis le début du programme MotoGP du constructeur.

3/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

À Brno, la dernière pole d'un Français dans la catégorie reine remontait à 1996, grâce à Jean-Michel Bayle. Mais cette fois la France a fait encore mieux, puisque grâce au deuxième temps de Fabio Quartararo, c'était un doublé ! Une réussite inédite : il n'était jamais arrivé que deux pilotes tricolores signent un doublé en qualifications dans la catégorie reine depuis que les pole positions ont commencé à être répertoriées, en 1973. Toutes catégories confondues, le dernier doublé remonte à 1995 : au GP d'Argentine 250cc, Jean-Michel Bayle, encore lui, avait signé sa première pole devant Jean-Philippe Ruggia, et Olivier Jacque se trouvait même lui aussi en première ligne (quatrième).

4/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Avec également le troisième temps de Franco Morbidelli, la première ligne de la grille de départ était intégralement constituée de pilotes d'équipes satellites. Aprilia étant considérée comme un team indépendant, la quatrième place d'Aleix Espargaró formait même un quarté en ce sens, une première en MotoGP.

5/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cette quatrième place d'Aleix Espargaró sur la grille constituait par ailleurs la meilleure qualification d'Aprilia sur le sec en MotoGP.

6/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En se qualifiant septième, le rookie Brad Binder pouvait déjà être heureux de fêter sa meilleure qualification en MotoGP. Mais en course, il s'est chargé de bousculer un peu plus l'ordre établi en allant chercher sa première victoire pour ce qui n'était que son troisième Grand Prix en MotoGP. Lui qui n'avait marqué que trois points jusqu'à présent, s'est propulsé au cinquième rang du championnat !

7/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il s'agit d'une première victoire dans la catégorie reine pour un pilote sud-africain.

8/20

Photo de: KTM

C'est également le premier succès de KTM dans la catégorie. Le constructeur autrichien bouscule les habitudes, car avec Honda, Yamaha, Ducati, MV Agusta, Suzuki, Kawasaki, Sanvenero et Cagiva toutes les victoires depuis 47 ans ont été remportées par un constructeur japonais ou italien. La dernière course à avoir fait exception est le GP de Yougoslavie 1973, remportée par König.

9/20

Photo de: MotoGP

KTM n'avait pas encore fait mieux que neuvième à Brno en MotoGP, cette fois la marque a placé deux machines dans le top 6, les deux autres ayant abandonné.

10/20

Photo de: MotoGP

Par ailleurs, Brad Binder a signé le meilleur temps en course, une première à la fois pour lui et pour KTM.

11/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Derrière le Sud-Africain, Franco Morbidelli a obtenu son premier podium en MotoGP, pour ce qui était son 38e Grand Prix.

12/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Franco Morbidelli et Brad Binder ont par ailleurs bouclé des tours en tête pour la première fois en MotoGP, l'intégralité des tours de cette course à eux deux.

13/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Johann Zarco a quant à lui fait son retour sur le podium pour la première fois depuis le Grand Prix de Malaisie 2018. Il a donc offert à Avintia la première pole position et le premier podium de l'équipe en MotoGP.

14/20

Photo de: MotoGP

La course s'est révélée assez lente (31 secondes de plus que le record lorsque l'intégralité des tours a été bouclé) et les records de temps au tour n'ont pas été améliorés. Un seul des records de vitesse de Brno a été battu cette année, celui de la meilleure vitesse de pointe. La Ducati d'Andrea Dovizioso a en effet enregistré une V-max de 316,7 km/h.

15/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cela n'a toutefois pas été le week-end de Dovizioso… Il a obtenu sa plus faible qualification en MotoGP avec la 18e place sur la grille de départ, et s'est classé seulement 11e à l'arrivée.

16/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Maverick Viñales n'est pas mieux loti, puiqu'avec la 14e place il a égalé son plus faible résultat sur les courses MotoGP dont il a vu l'arrivée depuis qu'il a rejoint la catégorie en 2015.

17/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Avec la quatrième place d'Álex Rins, quatre constructeurs différents figuraient aux quatre premières positions de cette course. Et les six marques impliquées en MotoGP se sont positionnées dans le top 10 final.

18/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Parmi elles, Honda fait toutefois grise mine, et pour cause. Ce début de championnat est pour le moins atypique pour le constructeur Champion du monde, qui n'a enregistré aucun podium pour le moment, le meilleur résultat étant la quatrième place de Takaaki Nakagami au Grand Prix d'Andalousie. L'équipe officielle, qui occupait dimanche les deux dernières places sur la grille, n'a marqué que 13 points à ce stade.

19/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

À l'inverse, Yamaha rayonne puisque trois de ses pilotes occupent la tête du championnat ! Fabio Quartararo est toujours leader, devant Maverick Viñales et désormais Franco Morbidelli.

20/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après trois courses sur les 14 prévues pour la catégorie reine, ils ne sont déjà plus que six à n'avoir jamais manqué la zone des points : Quartararo, Viñales, Dovizioso, Zarco, Nakagami et Álex Márquez.
Brad Binder 26e vainqueur au palmarès du MotoGP

Article précédent

Brad Binder 26e vainqueur au palmarès du MotoGP

Article suivant

Viñales : Pourquoi suis-je rapide au warm-up et 14e en course ?

Viñales : Pourquoi suis-je rapide au warm-up et 14e en course ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Course
Lieu Brno Circuit
Pilotes Johann Zarco , Brad Binder
Équipes Avintia Racing , Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa