Officiel - Tech3 demeure l'équipe satellite KTM jusqu'en 2026

KTM a confirmé ce dimanche matin que le plateau MotoGP comprendrait bien au moins quatre machines de la marque autrichienne pour les cinq prochaines années, en officialisant son engagement avec l'équipe française Tech3 jusqu'en 2026 inclus.

Officiel - Tech3 demeure l'équipe satellite KTM jusqu'en 2026
Charger le lecteur audio

Tech3 a adopté les couleurs de KTM en 2019 et permis de créer un bassin expérimental pour la marque alors que celle-ci se lançait à l'assaut de l'énorme défi que représente un engagement dans la catégorie reine en tant que constructeur. Fidèle à sa réputation dans les catégories junior, KTM a également eu à cœur de faire grimper de jeunes pilotes au sommet, et s'est employé à développer la montée de son protégé Miguel Oliveira avec qui deux GP ont été remportés chez Tech3 l'an dernier, en Autriche et au Portugal.

La saison 2021 marque exactement les vingt ans de l'entrée de l'équipe dans la catégorie reine du Championnat du monde des Grands Prix FIM. Tech3 a été fondée en 1990 et a remporté des titres dans l'ancienne catégorie 250cc avant de faire le saut vers les 500cc. Les victoires historiques d'Oliveira avec le package KTM l'an dernier, après un long partenariat avec Yamaha, ont continué d'écrire de belles pages de l'attachante équipe de la famille Poncharal.

Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport, se réjouit de pouvoir annoncer la prolongation d'une entente qui fonctionne si bien. "Nous sommes très fiers de faire cette annonce d'un nouveau contrat de cinq ans avec Tech3. C'est une décision stratégique très importante pour nous dans le cadre de notre stratégie à long terme dans ce sport. Nous avions déjà convenu de notre participation avec Dorna pour cinq années supplémentaires et il était vital d'avoir cette base et cette stabilité en MotoGP en renouvelant notre accord avec Tech3."

Lire aussi :

"Au cours des dernières années, nous avons construit notre structure et maintenant elle offre un chemin incroyable de la Red Bull MotoGP Rookies Cup, vers le Moto3, le Moto2 et ensuite quatre places précieuses dans la catégorie reine, où nous voulons réussir. Avec Hervé et l'équipe Tech3, nous avons le partenaire idéal et nous considérons l'ensemble de l'opération comme faisant partie d'une seule équipe. C'est plus qu'un plaisir de dire que nous allons pouvoir attaquer les cinq prochaines années ensemble."

Tout aussi heureux de pouvoir entretenir cette excellente relation gagnant-gagnant, le directeur d'équipe français savoure le fait de garder dans cette structure factory un esprit indépendant qu'on lui connaît bien, tout en disposant d'un soutien solide de KTM. Par ailleurs, comme il le fait remarquer, la marque de confiance accordée par le groupe autrichien à sa structure est inédit dans les projections qu'elle autorise.

"Je me sens très fier, très privilégié et très honoré d'annoncer le renouvellement de notre partenariat avec KTM. Je pense que nous devons être la première équipe indépendante à annoncer un accord de cinq ans avec un constructeur dans l'Histoire du MotoGP. C'est un véritable exploit et cela souligne également la force de notre relation et le bon fonctionnement des trois premières années de notre partenariat. Je crois que le meilleur reste à venir."

"Nous partageons les mêmes valeurs, le même objectif, qui est de ne jamais abandonner et d'être prêt à courir. Alors maintenant que cet accord est fait, signé, confirmé, travaillons encore plus dur sur la saison 2021 et bien sûr, réfléchissons à la façon d'être le mieux préparé pour 2022. Je crois vraiment que cette organisation a tous les ingrédients pour être gagnante et c'est juste à nous de mettre toutes les pièces ensemble pour que ça marche et pourchasser la victoire à chaque manche."

partages
commentaires
Márquez a pensé "plus au risque qu'à la performance" en qualifs
Article précédent

Márquez a pensé "plus au risque qu'à la performance" en qualifs

Article suivant

Warm-up - Márquez encore au sol, trois Honda au tapis !

Warm-up - Márquez encore au sol, trois Honda au tapis !
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021