Encore un solide rôle d'outsider pour Tech3 à Barcelone

partages
commentaires
Encore un solide rôle d'outsider pour Tech3 à Barcelone
Par : Léna Buffa
15 juin 2017 à 10:11

Folger a eu l'ascendant sur son coéquipier en qualifications, mais Zarco a une nouvelle fois pris l'avantage en course, les deux hommes offrant un solide résultat d'équipe à Tech3.

Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3

Tech3 a conforté à Barcelone sa quatrième place au championnat teams, tout en réalisant un score plus élevé que l'équipe officielle Yamaha, toujours en tête mais avec une avance amoindrie. Johann Zarco et Jonas Folger ont une nouvelle fois su se montrer aux avant-postes et, s'ils n'ont pas été en mesure de jouer la gagne en Catalogne, ils n'ont pas démérité dans la bagarre pour les accessits.

Pour ce septième Grand Prix de la saison, Jonas Folger avait un objectif clair : progresser en qualifications et en début de course, à plus forte raison après une manche du Mugello qui l'avait vu descendre plus bas que jamais dans les premiers tours. Suite à un week-end italien qui s'était révélé dans sa globalité assez compliqué, le pilote allemand a entamé les essais de Barcelone en opérant de gros changements sur sa moto, et cela s'est ressenti dans ses performances.

Il en a été récompensé en étant samedi le pilote Yamaha le mieux qualifié, avec la neuvième place sur la grille, puis en réussissant parfaitement la partie initiale de la course, signant même au passage le meilleur temps de l'épreuve. Tout de suite dans le coup, le pilote Tech3 s'est installé dans le groupe de tête avec Pedrosa, Márquez et Dovizioso, et ce n'est qu'à dix tours de l'arrivée qu'il a commencé à peu à peu lâcher du lest.

Dans le même temps, Johann Zarco suivait une courbe inverse, qui allait finir par croiser celle de son coéquipier. Contraint d'en passer par la Q1 pour le troisième week-end de suite, cette fois le pilote français n'en est pas sorti et a dû se contenter, comme en Argentine, de la 14e place sur la grille. Il lui a cependant fallu plus de temps qu'à Termas pour remonter dans le peloton et c'est d'abord dans une longue bagarre contre Rossi, Bautista et Lorenzo qu'il a concentré son effort.

"En partant de la 14e position, ça a été difficile. Il faut se battre mais on ne peut pas freiner trop tard, sinon on ne peut pas prendre le virage. Ça a été difficile, cependant je savais que quand les pilotes allaient commencer à être en difficulté, je l'aurais été aussi mais moins qu'eux, et cela a fonctionné exactement comme cela", se félicitait Zarco au micro du site officiel du MotoGP.

Zarco fait mouche dans le dernier tour

Plus à l'aise que ses rivaux lorsque le grip a baissé, le pilote français est parvenu à se détacher de son groupe et à rejoindre son coéquipier. "Je m'attendais à pouvoir rattraper le premier groupe parce que je me sentais vraiment bien et qu'ils ne s'échappaient pas, mais après la mi-course le rythme était pratiquement inchangé, je n'ai donc pas pu les rattraper. Pour autant, je savais que la cinquième place pouvait être possible."

Possible, effectivement, et obtenue dans le dernier tour au détriment d'un Jonas Folger qui ne pouvait que constater qu'il était une nouvelle fois battu par son coéquipier alors qu'il l'avait devancé toute la course. "Aujourd'hui, c'était le jour pour battre Johann, mais malheureusement il était vraiment fort, surtout dans la dernière partie de la course", regrettait l'Allemand.

"On est quand même contents d'avoir accompli les progrès que l'on souhaitait, à savoir réaliser un week-end régulier et être compétitifs, surtout durant la première partie de la course, faire en sorte que je puisse me battre pour rester avec eux et leur montrer que je suis là", ajoutait Jonas Folger, finalement sixième et ainsi remonté d'un cran au championnat où il figure désormais en huitième position, deux places derrière Johann Zarco.

Dans la foulée, les deux comparses du team Tech3 étaient à nouveau en piste lundi pour une journée d'essais. Folger en a profité pour tester un châssis différent, offrant plus de stabilité au freinage, mais au détriment, a-t-il senti, de sa capacité à bien tourner. Il a par ailleurs travaillé sur la cartographie afin de rallonger la durée de vie de son pneu et ainsi mettre plus de chances de son côté pour la fin de course.

Quant à Zarco, après une course au bilan positif, il a souhaité lundi reprendre la piste avec les mêmes pneus et dans des conditions qui lui ont permis de réaliser un comparatif avec la performance réalisée dimanche après-midi. Il a testé plusieurs réglages de suspensions pour trouver de bonnes sensations et a lui aussi quitté Barcelone satisfait. Prochain rendez-vous, Assen !

Article suivant
GP de Catalogne : les performances des équipes à la loupe

Article précédent

GP de Catalogne : les performances des équipes à la loupe

Article suivant

Chronique Mamola - Iannone doit élever son niveau, et vite

Chronique Mamola - Iannone doit élever son niveau, et vite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Johann Zarco , Jonas Folger
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions