MotoGP
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
C
GP d'Europe
06 nov.
EL1 dans
9 jours
13 nov.
Prochain événement dans
16 jours
20 nov.
Prochain événement dans
23 jours

Un technicien Michelin positif au COVID-19

partages
commentaires
Un technicien Michelin positif au COVID-19
Par :

Un nouveau cas de COVID-19 a été rendu public dans le paddock MotoGP en marge du Grand Prix d'Aragón, provoquant le placement de deux personnes à l'isolement pour dix jours.

Le coronavirus continue de s'étendre dans le paddock MotoGP, et c'est à présent un membre du groupe Michelin qui est touché. Le manufacturier annonce en effet que l'un de ses techniciens a été testé positif à la veille du Grand Prix d'Aragón, cette semaine, et se trouve par conséquent à l'isolement.

Ces derniers jours, plusieurs cas ont été répertoriés, à commencer par celui d'un ingénieur Yamaha, asymptomatique mais testé positif avant le Grand Prix de France la semaine dernière. Ce cas a causé le placement des six personnes de sa bulle à l'isolement en Andorre, où ils se trouvaient au moment du test, et leur absence du stand de l'équipe d'Iwata jusqu'à présent.

S'est ajouté le cas médiatique de Valentino Rossi, malade depuis jeudi et testé positif à son tour. Le pilote italien n'a pas fait le voyage vers Aragón et son absence a été actée pour les deux Grands Prix organisés sur le MotorLand, dans le respect des normes italiennes voulant que dix jours d'isolement soient respectés par toute personne infectée. Il est devenu le deuxième pilote touché, après Jorge Martín forfait pour deux Grands Prix Moto2 en septembre.

Lire aussi :

Ce sont également les règles nationales qui ont entraîné le forfait du pilote Moto3 Tony Arbolino ce week-end, car bien que testé négatif il a voyagé à proximité d'une personne contaminée et est donc considéré cas contact, contraint par conséquent de rester à l'isolement sur le territoire espagnol où il se trouvait déjà lorsque l'information lui est parvenue.

Michelin explique ce dimanche que ce sont les cas positifs enregistrés dans le paddock ces derniers jours qui ont poussé à pratiquer "un second test de précaution" sur l'ensemble des techniciens Michelin, bien qu'ils aient tous préalablement été testés négatifs mardi, comme le veut la règle à suivre afin d'être autorisé à entrer dans le paddock.

Un technicien a alors obtenu un résultat jugé non concluant, ce qui a justifié qu'un nouveau test soit pratiqué, cette fois revenu positif. Michelin précise que le technicien est toutefois asymptomatique. Il va respecter dix jours d'isolement comme le veut la règle et devra subir un autre test avant de pouvoir retrouver le paddock. Le manufacturier clermontois indique également que son premier contact au sein de l'équipe est lui aussi placé à l'isolement pour cette même durée, afin de respecter le protocole en vigueur, bien qu'il ait pour sa part été testé négatif.

"Michelin respecte totalement les règles mises en place pour le bien-être de chacun et tous deux resteront à l'isolement pendant la période requise", souligne le manufacturier. "Le reste de l'équipe Michelin a été testé et tous les résultats sont parvenus négatifs, ce qui signifie qu'ils pourront exercer leurs fonctions aujourd'hui lors du Grand Prix d'Aragón."

Voir aussi :

Warm-up - Nakagami interrompt la domination des Yamaha

Article précédent

Warm-up - Nakagami interrompt la domination des Yamaha

Article suivant

Viñales : "Ma seule tactique ? Attaquer dès le premier virage"

Viñales : "Ma seule tactique ? Attaquer dès le premier virage"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu MotorLand Aragón
Auteur Léna Buffa