Test Jerez – Viñales, Quartararo et Márquez s'affirment avant le GP

La journée d'essais a pris fin à Jerez, avec une deuxième session réservée aux pilotes MotoGP. Longtemps interrompue au drapeau rouge, elle a vu le meilleur temps de Maverick Viñales devant deux de ses rivaux pour le titre.

Test Jerez – Viñales, Quartararo et Márquez s'affirment avant le GP

Après une première session d'une heure et demie ce matin, les pilotes MotoGP ont repris la piste à 14h, au plus fort de la chaleur à Jerez. Le bitume de la piste a enregistré de 52 à 57°C entre le début et la fin de cette session, avec désormais 35°C dans l'air bouillant du circuit andalous.

Comme ce matin, c'est Aleix Espargaró qui a pris le meilleur départ au guidon d'une Aprilia décidément très prometteuse en termes de performance pure. Très vite, la Ducati de Jack Miller l'a délogée de la première place avec un chrono de 1'39"214, encore loin toutefois des performances observées ce matin.

Lire aussi :

Un drapeau rouge a interrompu la séance au bout d'une vingtaine de minutes et pendant environ 40 minutes, alors que de l'huile en provenance de l'Aprilia d'Aleix Espargaró avait provoqué la chute d'Álex Márquez (virage 6) et de Danilo Petrucci (virage 11). Le pilote Ducati a été transporté au centre médical et n'a pas repris la piste par la suite. Bien que touché au cou, il a été déclaré apte par les médecins. L'Espagnol, quant à lui, est indemne.

La moto d'Álex Márquez

Lorsque la séance a pu reprendre, c'est Andrea Dovizioso qui a secoué le classement, se portant en tête avec un chrono de 1'39"078 qu'il n'allait par la suite pas être en mesure d'améliorer avant les ultimes minutes. Rapidement, il a été battu par Franco Morbidelli pour quelques centièmes, puis par trois pilotes qui ont atteint la fenêtre des 1'38 dans la foulée : Pol Espargaró (1'38"872), Fabio Quartararo (1'38"826) et Marc Márquez qui a repris la tête en 1'38"474.

À nouveau, Aleix Espargaró est venu se mêler au premier groupe en se portant à 0"290 de Márquez, toutefois confortable leader alors que l'on atteignait 15h30, heure à laquelle aurait initialement dû se terminer cette séance. Márquez n'en est toutefois pas resté là et une nouvelle amélioration a abaissé sa référence à 1'38"021, de plus en plus proche du chrono qu'il avait signé ce matin.

Derrière l'Aprilia #41, on trouvait alors la Yamaha de Quartararo et la KTM de Pol Espargaró. À l'approche de la dernière demi-heure, les attaques du chrono se sont toutefois multipliées et l'on a vu Johann Zarco se hisser dans le top 5 provisoire (1'38"972), puis Joan Mir propulser sa Suzuki à la deuxième place (1'38"380).

Si l'on pensait Márquez à l'abri avec plus de sept dixièmes de marge, c'était sans compter sur Quartararo : le Français a été le premier aujourd'hui à passer sous la barre des 1'38, de quoi se propulser à son tour en tête de la hiérarchie avec une nouvelle référence en 1'37"911. À une vingtaine de minutes de la conclusion de la séance, les Suzuki ont grimpé à nouveau et se sont installées derrière le binôme de tête, avant une confirmation venue de Zarco et synonyme de cinquième place provisoire (1'38"513).

Maverick Viñales a réussi à se hisser à la deuxième, puis à la première place dans les cinq dernières minutes. Avec une avance de 0"118 sur Quartararo, il était le nouveau leader de ces essais alors que la quasi-totalité des pilotes étaient en piste, et son temps de 1'37"793 allait finalement rester comme la référence finale de ce test. Ni Quartararo ni Márquez n'a alors changé de place, tous deux suivis par les Suzuki.

Lire aussi :

En fin de séance, Morbidelli, alors septième, a été victime d'une chute au virage 13. Les dernières améliorations venues de la concurrence l'ont vu glisser en dixième position, devancé par Bagnaia, Zarco et les frères Espargaró. Jack Miller en termine quant à lui à la 11e place, devant Andrea Dovizioso, qui a pu gagner trois dixièmes en toute fin de séance. On notera encore la 14e position de Cal Crutchlow et la 16e de Valentino Rossi.

Ainsi s'achève ce test de reprise pour le MotoGP, quatre mois et demi après la date de ce qui aurait dû être le premier Grand Prix de la saison, finalement réservé aux catégories Moto2 et Moto3 alors que la pandémie de COVID-19 prenait de l'ampleur. Non sans impatience, nous avons désormais rendez-vous vendredi pour le début du Grand Prix d'Espagne et l'entrée, enfin, dans la compétition.

Test MotoGP Jerez - Session de l'après-midi

Pos. Pilote Moto Chrono/Écart Tours
1 Spain M. Vinales Yamaha 1'37"793 31
2 France F. Quartararo Yamaha +0"118 31
3 Spain M. Marquez Honda +0"228 36
4 Spain A. Rins Suzuki +0"524 31
5 Spain J. Mir Suzuki +0"587 27
6 Italy P. Bagnaia Ducati +0"624 29
7 France J. Zarco Ducati +0"720 30
8 Spain A. Espargaró Aprilia +0"756 25
9 Spain P. Espargaró KTM +0"799 26
10 Italy F. Morbidelli Yamaha +0"853 31
11 Australia J. Miller Ducati +0"883 29
12 Italy A. Dovizioso Ducati +0"986 30
13 South Africa B. Binder KTM +1"223 36
14 United Kingdom C. Crutchlow Honda +1"262 34
15 Japan T. Nakagami Honda +1"270 34
16 Italy V. Rossi Yamaha +1"509 32
17 Spain I. Lecuona KTM +1"556 31
18 Portugal M. Oliveira KTM +1"571 29
19 Spain A. Marquez Honda +1"585 31
20 Spain T. Rabat Ducati +1"614 34
21 United Kingdom B. Smith Aprilia +1"663 28
22 Italy D. Petrucci Ducati +2"569 4
partages
commentaires
Chaleur et casse-tête logistique pour Michelin à l'heure de la reprise

Article précédent

Chaleur et casse-tête logistique pour Michelin à l'heure de la reprise

Article suivant

Quartararo sanctionné pour des essais illégaux

Quartararo sanctionné pour des essais illégaux
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021