VR46 aimerait deux Ducati identiques en 2023

Le team VR46 définit actuellement avec Ducati le package technique dont il disposera la saison prochaine, avec l'espoir de placer ses deux pilotes sur un pied d'égalité avec deux GP23.

VR46 aimerait deux Ducati identiques en 2023
Charger le lecteur audio

À la différence de Pramac Racing, le team VR46 ne dispose cette saison que d'une seule Ducati de la dernière spécification. Le rookie Marco Bezzecchi pilote en effet une GP21 datant de la saison dernière (de même qu'Enea Bastianini et Fabio Di Giannantonio chez Gresini) alors que Luca Marini a reçu une GP22, à l'instar des binômes des deux autres formations du groupe.

Pablo Nieto, team manager de VR46, aimerait que cette situation évolue la saison prochaine en évitant de ne disposer que d'une seule de ces motos dites officielles. "C'est en cours. Nous regardons cela car c'est très important pour nous", a-t-il répondu lorsque le site officiel du MotoGP l'a interrogé sur la définition du package technique de 2023.

"Nos discussions avec Ducati sont en cours, nous n'avons pas encore bouclé d'accord avec Ducati. Bien sûr, nous avons l'accord pour continuer avec eux mais concernant les pièces techniques, nous en parlons actuellement avec eux."

"Je crois cependant que les motos de 2022 sont très bonnes", a tenu à préciser Pablo Nieto, qui peut se satisfaire d'avoir vu Luca Marini enchaîner trois entrées dans le top 6 avec cette machine peu avant la pause estivale, et partir également deux fois de la première ligne de la grille de départ cette année. Mais en dépit de ses progrès, Marini est actuellement devancé par son coéquipier, le rookie Bezzecchi ayant pris l'avantage au classement général en étant le premier à obtenir un podium, à Assen.

Prometteur, il paraitrait peu compréhensible de priver Bezzecchi d'une machine de la saison en cours en 2023, surtout s'il devait confirmer son niveau dans les semaines à venir et boucler la saison devant son coéquipier, néanmoins Marini ne souhaite pas non plus en être privé. Autant dire que, pour VR46, il serait bienvenu d'éviter de devoir faire un choix qui s'annonce difficile.

"Il est très important que les deux pilotes aient le même matériel car on peut ainsi travailler ensemble", a souligné Pablo Nieto. "C'est beaucoup plus simple pour l'équipe et ce sera aussi beaucoup plus simple pour Ducati. C'est la raison pour laquelle nous essayons de changer cela pour essayer d'avoir le même matériel des deux côtés."

Marini : "J'aimerais avoir une Ducati de 2023"

Lorsqu'il lui a été demandé s'il serait d'accord de conserver sa GP22 actuelle la saison prochaine, Luca Marini n'a pas masqué ses ambitions. "J'aimerais avoir une moto officielle ! J'aimerais avoir une Ducati de 2023 car ils vont apporter quelque chose de très spécial. J'espère !" a-t-il fait savoir. "Franchement, je n'ai pas parlé de ça. On parle de l'année prochaine et tout sera plus clair pour tout le monde dans quelque temps, c'est sûr. Je pense que le plus important actuellement est d'obtenir de meilleurs résultats cette saison, parce que les résultats aident tout le monde, tout le temps."

Se sentant lui-même en progrès en course, le pilote italien aborde la seconde partie du championnat avec le souhait de progresser en qualifications afin de mettre toutes les chances de son côté pour obtenir de meilleurs résultats le dimanche. Avec deux années d'expérience dans la catégorie, il aimerait participer l'an prochain au développement mené par Borgo Panigale, convaincu de la qualité du travail mené par les ingénieurs italiens.

"Ils travaillent dur, je pense qu'ils ont fait de très bonnes choses ces deux dernières années, ils ont très bien travaillé et la Ducati est à présent une des motos les plus aisées à piloter, pas uniquement une des plus puissantes, alors c'est fantastique. J'aimerais continuer avec eux, en ayant plus d'expérience je pense qu'on peut obtenir beaucoup de bons résultats ensemble. J'adore travailler avec des Italiens et tout le monde chez Ducati est super concentré sur le gros objectif, ce qui est très important."

Son objectif ultime à lui, c'est de remporter bientôt une première victoire. "Je me sens en forme et j'espère repartir en retrouvant sur la moto les sensations que j'ai eues sur les dernières courses parce qu'elles étaient vraiment bonnes", indiquait-il avant les premiers essais de Silverstone, confiant dans sa préparation. "Je pense qu'il nous manque encore quelque chose pour figurer parmi les cinq premiers sur chaque piste, mais on était dans le coup et c'est ce qui compte le plus. Je suis certain aussi que Ducati a beaucoup travaillé pendant cette pause quand on était tous en vacances. Je pense qu'ils n'ont pas quitté Borgo Panigale, et j'espère qu'ils vont apporter quelque chose d'intéressant pour nous donner un coup de main."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Les ailerons de requin de Ducati doivent encore faire leurs preuves
Article précédent

Les ailerons de requin de Ducati doivent encore faire leurs preuves

Article suivant

Miller s'inquiète de la dangerosité du mur qu'il a percuté en EL2

Miller s'inquiète de la dangerosité du mur qu'il a percuté en EL2