Résumé d'essais libres

Warm-up - Maverick Viñales domine devant Enea Bastianini

En tête de la première partie de la séance, Enea Bastianini s'est finalement incliné sur la fin face à Maverick Viñales, qui a terminé leader du warm-up du Grand Prix des Amériques.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le warm-up du Grand Prix des Amériques a commencé sans Marc Márquez, en attente dans son box. Le pilote Honda avait en effet annoncé sa volonté de peu rouler lors de chacune des séances, dans le but d'arriver en forme à la course. Après des qualifications compliquées, durant lesquelles il n'a pas eu confiance, ces derniers essais étaient importants pour trouver les bonnes sensations. Il a ainsi attendu la moitié de la séance pour entrer à son tour en piste et se placer au 18e rang.

Du côté de la concurrence, ce sont les Aprilia qui ont lancé les hostilités, avec un premier chrono de référence établi par Aleix Espargaró en 2'04"827, 10 millièmes devant son coéquipier Maverick Viñales. Enea Bastianini, Jorge Martín et Fabio Quartararo complétaient le top 10.

Takaaki Nakagami est à son tour venu s'emparer du meilleur temps, avant d'être détrôné par Enea Bastianini, qui améliorait en 2'04"035. La domination Ducati des qualifications était respectée à la mi-séance avec Pecco Bagnaia, Jack Miller, Jorge Martín et Johann Zarco dans le top 10.

Les chronos ont continué de s'améliorer, et Viñales s'est imposé en leader de ce warm-up dans les dernières minutes, devant les Ducati de Bastianini et Bagnaia. En majorité rouge une partie de la séance, le classement a finalement vu la hiérarchie se rétablir sur la fin avec les deux Aprilia qui ont tenu la dragée haute à la marque italienne, accompagnées par la Yamaha de Fabio Quartararo, les Suzuki d'Álex Rins et de Joan Mir et les Honda de Marc Márquez et de Takaaki Nakagami.

Au drapeau à damier, Maverick Viñales a néanmoins conservé sa première place. Enea Bastianini et Takaaki Nakagami ont complété le top 3.

KTM toujours en difficulté

Seul KTM n'est pas parvenu à s'affirmer dans le top 10 avec une situation qui a continué d'être compliquée. Seul Brad Binder a semblé plus ou moins tirer son épingle du jeu avec un septième temps en début de séance, qui s'est peu à peu transformé en 15e position. Au-delà de la 19e place tout au long de la séance, son coéquipier Miguel Oliveira n'a pas paru trouver de véritables solutions. Le pilote Tech3 Raúl Fernández est par ailleurs parti à la faute dans le virage 12 à deux minutes de la fin.

Rendez-vous à 20h, heure française, pour la course.

Lire aussi :

United States GP des Amériques - MotoGP - Warm-up

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 Spain Maverick Viñales Aprilia 10 2'03.647    
2 Italy Enea Bastianini Ducati 8 2'03.756 0.109 0.109
3 Japan Takaaki Nakagami Honda 10 2'03.815 0.168 0.059
4 Italy Pecco Bagnaia Ducati 10 2'03.853 0.206 0.038
5 Spain Aleix Espargaró Aprilia 9 2'03.941 0.294 0.088
6 Spain Joan Mir Suzuki 10 2'03.946 0.299 0.005
7 France Johann Zarco Ducati 10 2'04.009 0.362 0.063
8 Spain Marc Márquez Honda 6 2'04.054 0.407 0.045
9 Spain Álex Rins Suzuki 9 2'04.109 0.462 0.055
10 France Fabio Quartararo Yamaha 8 2'04.149 0.502 0.040
11 Spain Jorge Martín Ducati 9 2'04.247 0.600 0.098
12 Spain Pol Espargaró Honda 10 2'04.275 0.628 0.028
13 Italy Marco Bezzecchi Ducati 9 2'04.275 0.628 0.000
14 Australia Jack Miller Ducati 10 2'04.308 0.661 0.033
15 South Africa Brad Binder KTM 10 2'04.311 0.664 0.003
16 Spain Álex Márquez Honda 9 2'04.498 0.851 0.187
17 Italy Luca Marini Ducati 10 2'04.552 0.905 0.054
18 Australia Remy Gardner KTM 10 2'04.707 1.060 0.155
19 Spain Raúl Fernández KTM 8 2'05.039 1.392 0.332
20 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 8 2'05.046 1.399 0.007
21 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 8 2'05.106 1.459 0.060
22 Portugal Miguel Oliveira KTM 10 2'05.307 1.660 0.201
23 South Africa Darryn Binder Yamaha 10 2'05.399 1.752 0.092
24 Italy Franco Morbidelli Yamaha 2 2'05.974 2.327 0.575

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Les pilotes au ralenti, une situation "inacceptable" pour Rins
Article suivant Ducati : d'un quintuplé en qualifs à une lutte intestine en course ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France