Yamaha modifie son programme d'essais pour rester à Barcelone

partages
commentaires
Yamaha modifie son programme d'essais pour rester à Barcelone
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
12 juin 2017 à 12:15

L'équipe officielle Yamaha a décidé d'annuler la journée d'essais privés qu'elle prévoyait de réaliser mercredi sur le MotorLand Aragón, afin de rester une journée de plus à Barcelone.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi et Maverick Viñales participent en ce moment même à la journée d'essais collectifs qui se déroule à Barcelone. Il était initialement prévu qu'ils enchaînent avec un test privé en Aragón, mercredi.

Cependant, les responsables de l'équipe ont changé d'avis, si bien que les deux pilotes resteront sur le Circuit de Catalunya mardi pour prolonger leurs essais sur une piste qui les a mis en difficulté le week-end dernier, avec une huitième place à 20 secondes du vainqueur pour Rossi et la dixième place pour Viñales, distancé de 24 secondes.

Pour ces deux jours en Catalogne, Yamaha dispose d'un arsenal de pièces devant être testées, afin de redresser la barre avec une moto souffrant plus que prévu en cas de grip faible, comme ce fut le cas à Jerez puis à Montmeló.

Parmi les évolutions proposées, les pilotes peuvent compter sur deux nouveaux châssis qu'ils vont tester à raison d'un par jour. Les données seront ensuite croisées afin de tirer des conclusions.

Les essais du Mans privilégiés face à ceux de Barcelone

Parmi les cinq jours d'essais privés dont disposent les titulaires MotoGP sur l'ensemble de la saison, les équipes doivent parfois faire des choix cornéliens. Or Valentino Rossi concédait dimanche, après la débâcle du Grand Prix de Catalogne, que renoncer aux récents tests de Barcelone auxquels ont participé notamment Honda et Ducati, avait pu peser sur cette contre-performance.

"On n'a pas testé ici parce qu'on a décidé d'aller au Mans", expliquait le pilote italien, qui a en effet roulé sur le circuit sarthois le 2 mai, lors d'un test auquel les pilotes Repsol Honda avaient, au contraire, renoncé. Trois semaines plus tard, Yamaha manquait les essais de Barcelone, qui avaient permis à Honda, Ducati et Aprilia de découvrir le nouveau tracé et de commencer à préparer le Grand Prix.

"On a préparé la course du Mans et on y a d'ailleurs été très, très compétitifs. Il fallait faire un choix et c'est Le Mans qui a été choisi", soulignait dimanche Rossi. "Malheureusement je n'ai pas capitalisé sur le test du Mans avec 25 ou 20 points, parce que je suis tombé, tandis qu'ici on a été en difficulté parce qu'on n'a pas fait le test. Mais ce sont des choses qui doivent se décider en décembre, or on ne savait pas encore ce qui allait se passer. Au Mans, il y avait le bitume neuf et on a donc décidé d'aller là-bas."

Article suivant
GP de Catalogne - Les plus belles photos de la course

Article précédent

GP de Catalogne - Les plus belles photos de la course

Article suivant

Rossi estime que la Yamaha a perdu son point fort en 2017

Rossi estime que la Yamaha a perdu son point fort en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Maverick Viñales Boutique
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités