MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
12 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
32 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
40 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
68 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
75 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
89 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
117 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
124 jours

13e et en nets progrès, Zarco vise la Q2

partages
commentaires
13e et en nets progrès, Zarco vise la Q2
Par :
14 juin 2019 à 16:37

Le pilote KTM s'est rapproché des leaders tant au niveau du classement que des écarts chronométriques, et espère tirer son épingle du jeu en qualifications demain.

Après ses déboires au Mugello, Johann Zarco est parti d'un bien meilleur pied en Catalogne ce vendredi, avec l'obtention de la 13e place en fin de journée. Le Français a tout de même été victime d'une chute lors des EL2, mais le nouveau bras oscillant en carbone qu'il utilise enfin ce week-end semble pour l'heure porter ses fruits et lui permettre de se rapprocher des mieux classés, à moins de sept dixièmes de son compatriote Fabio Quartararo.

Lire aussi :

Un nouveau bras oscillant bénéfique

Comme il l'avait évoqué hier, le pilote KTM apprécie le tracé catalan, où il s'est imposé à deux reprises lors de ses deux dernières saisons en Moto2, mais force est de constater que les apports du nouveau bras oscillant sont réels. Après l'avoir essayé dans un premier temps lors de la journée d'essais à Jerez, le Cannois avait retardé son introduction en week-end de course, laissant le soin à Pol Espargaró d'essuyer les plâtres, avec un franc succès en France puis en Italie.

"Ce fut une bonne première journée finalement, car les écarts sont vraiment serrés", a observé Zarco ce vendredi au micro du site officiel du MotoGP. "Dans l'après-midi il y a eu pas mal d'améliorations, mais aussi une chute donc c'est dommage. Nous avons quand même essayé des choses différentes sur la moto, et en particulier ce nouveau bras oscillant en carbone sur lequel tout le monde se pose des questions. Certes, il permet d'avoir plus d'adhérence, mais j'ai aussi d'autres problèmes sur lesquels je n'arrive pas à mettre le doigt pour trouver des solutions. Sur ce genre de piste, le bras oscillant en carbone apporte vraiment plus d'adhérence, et c'est nécessaire car tout le monde se plaint que ça glisse énormément. Après le fait d'avoir plus d'adhérence ça aide, mais ça ne fait pas tout."

Lire aussi : 

Selon le Français, une place parmi les dix premiers était possible aujourd'hui compte tenu de ses meilleures sensations avec la RC16. Las, un premier virage mal négocié lors de son tour lancé l'a empêché, pour l'instant, d'atteindre cette zone capitale s'il veut accéder à la Q2. "Aujourd'hui un top 10 était possible", a-t-il assuré au micro de nos confrères de Canal +. "Malheureusement, lors de mon premier tour rapide, j'ai complètement loupé mon premier virage. Donc il faut croiser les doigts demain pour peut-être se qualifier directement en Q2."

Comme on peut le voir, sa chute lors des EL2 n'a pas entamé la confiance ni l'optimisme du Français, qui a pu repartir sans coup férir pour signer par la suite son meilleur temps de la journée. "C'était une glissade dans un virage assez rapide", s'est-il remémoré. "À force de tomber on s'entraîne aussi, et lors de cette glissade je n'ai rien eu : j'ai pu rentrer, repartir et améliorer."

À l'issue de cette journée, Zarco se félicitait donc de ses meilleures sensations au guidon de sa moto, qui semble mieux adaptée au profil du circuit de Montmeló, qui présente des changements de direction moins prononcés que celui du Mugello. "C'est moins difficile, il faut moins secouer la moto. Il faut plus la placer et la laisser aller. Et là je vois que mon style s'adapte bien ici car l'écart est moindre avec les autres. C'est bon de voir que ce que je ressens fonctionne quand même."

Article suivant
Miller peu impressionné par le pneu tendre utilisé par Pramac

Article précédent

Miller peu impressionné par le pneu tendre utilisé par Pramac

Article suivant

Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez

Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck