Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Le pilote KTM n'a pas profité de ses vacances pour buller, mais pour repousser ses limites dans une variété de disciplines sportives, avec l'espoir de mieux aborder la deuxième moitié du championnat.

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Johann Zarco a observé la pause qu'il souhaitait au mois de juillet. Une "pause" dans la compétition, mais durant laquelle il n'a pas octroyé de véritable repos à son corps, cherchant au contraire à explorer de nouvelles expériences pour repousser encore un peu plus ses limites.

"Pas mal d'entraînement, pas vraiment de pause", confirme-t-il auprès de Canal+. "Déjà, être à la maison avec la famille c'est toujours un bon moyen de se ressourcer, mais [j'ai fait] pas mal de vélo et d'autres activités physiques pour avoir du changement dans l'entraînement et le faire évoluer. [Je voulais] retrouver une mentalité de guerrier comme je sais que je peux avoir, et la retrouver en faisant des activités d'endurance qui poussent à certaines limites, en plus de la moto. Les trois semaines sont passées vite et il n'y avait pas ce sentiment de vraiment vouloir faire une pause. On voulait du changement."

Lire aussi :

Le pilote KTM a été chercher de nouvelles sensations dans l'effort et il en a tiré les enseignements qu'il attendait, en se testant en faisant du vélo, du barefoot ou encore d'éprouvantes randonnées en montagne. "En tant que sportif, on peut se dire qu'on va juste faire une petite marche, mais 40 km en montagne ça n'est pas une petite marche, ça devient vraiment dur ! On sait qu'il faut juste marcher, mettre un pied devant l'autre, mais c'est dur. Mais c'est bien aussi : par moments, on est vraiment bas, et puis ça remonte, puis on redescend… On est en bas et on se dit qu'on ne va jamais remonter, mais ça revient. Et quand on le fait je ne sais combien de fois pendant 15 heures, ça vous donne la sensation que même dans la performance un moment de baisse ne signifie pas qu'il ne va pas y avoir un autre haut", retient-il.

Une leçon à appliquer à sa saison MotoGP, qui reprend cette semaine en République Tchèque, avec une KTM qui jusqu'à présent lui a donné bien du mal. Mais pour Zarco l'objectif est clair : savoir aborder ces difficultés de façon plus constructive, en se laissant moins envahir par la frustration. "Il va falloir faire la deuxième partie de saison avec plus de sourire quand même, moins de déception, et mieux supporter les mauvaises performances", reprend-il. "Pendant les sept premiers mois, je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans ce que je voulais et ça m'a beaucoup miné. Là, je pense que je pourrai plus être dans l'acceptation et rien qu'accepter le fait de ne sans doute pas pouvoir gagner dans l'immédiat, ou dans les mois ou l'année qui arrive, ça peut déjà me faire évoluer."

Lire aussi :

"Pour la deuxième moitié de l'année, je vais me concentrer sur le fait de mieux contrôler toutes les émotions par lesquelles j'ai pu passer pendant la première partie de la saison. J'ai été triste trop souvent, parce que je n'obtenais pas ce que je voulais, et la pause estivale m'a aidé à mieux accepter la situation et tout simplement à accepter ça peut m'aider à faire du meilleur travail. Je dois aussi accepter de faire des changements qui, peut-être, ne vont pas m'apporter immédiatement des progrès, mais pour le moment si je ne change rien je n'obtiendrai pas les progrès."

partages
commentaires
La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli
Article précédent

La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Article suivant

Márquez : "Je ressens la pression" d'un titre à "perdre"

Márquez : "Je ressens la pression" d'un titre à "perdre"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021