La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Le responsable de l'équipe officielle Yamaha voit Valentino Rossi toujours aussi motivé et en forme, malgré son manque de résultats depuis le début de la saison.

La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Alors que Valentino Rossi vient de connaître les neuf premières manches les plus difficiles de sa carrière, en ne marquant qu'un total de 80 points, beaucoup sautent sur l'occasion pour spéculer sur une fin prématurée de sa carrière. Bien qu'il soit aujourd'hui de 20 ans plus âgé que le plus jeune de ses adversaires, Massimo Meregalli assure toutefois que ce n'est pas l'âge du pilote italien qui explique sa méforme du moment.

"C'est souvent dû à de petites choses. Ces motos sont tellement sensibles, un simple petit mouvement peut avoir un gros effet. On peut très facilement prendre la mauvaise direction quand le pilote décrit un feeling que l'on suit, et cela peut donc avoir l'effet opposé", explique le team manager de l'équipe Yamaha à Motorsport.com. "Pour moi, il a semblé être de plus en plus compétitif ces dernières années. Bien sûr, il a 40 ans, mais je ne pense pas que ce soit la raison de quelques mauvaises courses."

Lire aussi :

"Je peux comprendre que dans certaines situations, quand c'est mouillé ou peut-être en essais libres, il exploite l'expérience de son âge pour ne pas prendre trop de risques, mais ensuite en course il n'y pense pas et son âge ne se ressent pas", poursuit Massimo Meregalli, convaincu que la soif de victoires de Valentino Rossi est intacte. "Laissez-moi vous donner un exemple. Le dimanche, à Assen, il était très déçu de sa chute et de la solution tardive qui avait été trouvée [lors du warm-up, ndlr]. Mais au Sachsenring, il était deuxième dès son deuxième tour dans les premiers essais libres. Je pense qu'il voulait se le prouver à lui-même, pas aux autres. Il veut toujours essayer de gagner."

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Face aux critiques dont il a pu faire l'objet, Valentino Rossi a pu compter sur le soutien d'autres grands champions, à l'instar de Giacomo Agostini qui a rappelé ces derniers jours à quel point la décision de mettre un terme à une telle carrière devait être personnelle. Freddie Spencer, lui, reste convaincu que le #46 peut encore gagner, et ce même si son dernier succès à ce jour date de 2017. "Je suis absolument certain que Valentino peut remporter un autre Grand Prix, mais les conditions et la moto doivent être au point ce jour-là", explique le triple Champion du monde auprès du site officiel MotoGP. "Il l'a montré en Malaisie l'année dernière, où il en est passé tout près. La clé, c'est qu'il doit être dans le groupe de tête dès le début de la course. Je suis sûr qu'il peut y arriver."

Commencer à préparer 2020

Valentino Rossi, lui, fait fi des rumeurs qui ont alimenté la pause estivale et réaffirme son implication, alors que le MotoGP reprend cette semaine avec une manche tchèque qui, comme de coutume, sera immédiatement suivie par un test traditionnellement tourné vers la saison suivante. Ayant reçu confirmation que Yamaha y proposera à ses pilotes le prototype 2020, reprenant ainsi un rythme qu'il regrettait d'avoir vu se perdre dernièrement, le #46 sait qu'il va pouvoir travailler sur le court, mais aussi le moyen terme.

Lire aussi :

"Durant cette pause estivale, il était important de prendre un peu de repos après la première partie de la saison. Mais maintenant j'ai hâte d'être de retour en piste et sur ma M1, et de me concentrer sur cette seconde moitié de championnat", assure le pilote italien. "Nous allons avoir deux Grands Prix consécutifs, où il sera nécessaire de bien travailler et d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Ce sera une seconde moitié de saison importante, parce qu'il faut que l'on progresse, et on va aussi commencer à préparer 2020 et ce dès le test de lundi. Brno est une piste que j'ai toujours aimée. Je veux bien travailler avec mon team pour que ce soit un bon week-end. On a besoin d'obtenir un bon résultat et on va faire de notre mieux."

partages
commentaires
Pour Baz, tous les teams factory devraient penser à Quartararo

Article précédent

Pour Baz, tous les teams factory devraient penser à Quartararo

Article suivant

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021