La Peugeot 9X8 a roulé pour la première fois

L'Hypercar Peugeot 9X8 a fait ses premiers tours de roue samedi, alors que son entrée en compétition est attendue en 2022.

La Peugeot 9X8 a roulé pour la première fois

Délai tenu pour Peugeot Sport ! Dans le tableau de marche du constructeur français en vue de son retour en Endurance, il était prévu de faire rouler pour la première fois la nouvelle Hypercar baptisée 9X8 avant la fin de l'année. La marque laisse filtrer très peu d'informations pour le moment mais une chose est certaine désormais : la monture façonnée pour le WEC et les 24 Heures du Mans a réalisé ses premiers tours de roue.

Il faut pour le moment se contenter d'une photo, dévoilée samedi en fin de journée par Peugeot sur ses réseaux sociaux. L'on y distingue pour la première fois la 9X8, de dos, et avec un filtre masquant une grande partie de l'arrière. Autant dire qu'il y a finalement peu de choses à voir, la volonté de l'équipe étant avant tout de faire savoir que son Hypercar a pris la piste.

Peugeot a présenté en juillet dernier le concept de cette 9X8 en dévoilant sa préfiguration, qui donnait les grandes lignes de la voiture sans non plus que celles-ci soient totalement définitives. Surtout, la philosophie aérodynamique de l'auto se voulait très radicale, avec l'absence d'aileron arrière permise par la réglementation LMH. Néanmoins, à la fin de l'été, Peugeot n'écartait pas totalement la possibilité d'adjoindre un aileron arrière si le besoin s'en faisait sentir.

Aujourd'hui, pas de réponse à cette interrogation, sur laquelle joue d'ailleurs Peugeot avec son teaser. La 9X8 qui a roulé pour la première fois est-elle dépourvue d'aileron ? En possède-t-elle finalement un ? Ou une solution alternative a-t-elle été implantée avec des appendices aérodynamiques ? Il faudra patienter pour le savoir.

Pour le moment, Peugeot respecte son plan établi depuis de longs mois. Les premiers essais de la 9X8 permettront, dans les semaines à venir, au Lion de se faire une idée plus précise de sa date d'arrivée en compétition. La seule certitude affichée de longue date par le constructeur est de faire son entrée en WEC en 2022, en revanche le moment précis n'est pas défini. À l'heure actuelle, par exemple, rien ne permet d'affirmer que l'on verra Peugeot au départ des prochaines 24 Heures du Mans.

"Elle va rouler en 2022", promettait en août dernier Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport. "La réglementation a une particularité, c'est que dès la voiture est homologuée, elle est gelée pour cinq ans – on peut faire quelques évolutions. Donc on veut être sûr qu'au moment où on va la geler, elle soit parfaitement fiable et au niveau de performance. On va commencer en décembre."

"On est dans le planning. Mais on priorisera toujours la performance et la fiabilité par rapport au planning. Donc on reculera d'une course ou deux courses si on veut être sûr que la voiture soit au niveau, plutôt que de traîner un boulet pendant plusieurs années s'il y a un petit quelque chose qui n'est pas conforme à nos attentes."

Lire aussi :

partages
commentaires
Affiche dévoilée et billetterie ouverte pour les 24H du Mans 2022
Article précédent

Affiche dévoilée et billetterie ouverte pour les 24H du Mans 2022

Article suivant

Formule E et WEC : McLaren n'a toujours pas décidé

Formule E et WEC : McLaren n'a toujours pas décidé
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021