La Porsche LMDh prendra la piste cette année

Un premier roulage du modèle LMDh de Porsche devrait bien se tenir avant la fin de l'année. Les spécifications techniques et les pilotes de ce prototype doivent encore être annoncés.

La Porsche LMDh prendra la piste cette année

Le retour de Porsche au plus haut niveau de l'Endurance avec un prototype LMDh prend forme. Le constructeur a confirmé que le modèle hybride conçu pour rouler dans le WEC et en IMSA à partir de 2023 devrait prendre la piste pour la première fois avant Noël.

"Le programme est serré mais ça reste l'objectif", a déclaré Thomas Laudenbach, nouveau responsable de la compétition du constructeur allemand. "Je pense que nous sommes dans une situation favorable et que nous avançons bien."

Le dirigeant a précisé que cette voiture, basée sur la LMP2 de nouvelle génération du constructeur canadien Multimatic, devrait se contenter d'un déverminage cette année avant d'entamer les véritables essais l'an prochain. Ce roulage se fera au centre de recherche et développement de Porsche Motorsport à Weissach ou à proximité, et non sur un véritable circuit.

"Avec une voiture totalement nouvelle, il faut toujours faire un vrai shakedown, un roulage, plutôt qu'aller sur un circuit ; ça coûte beaucoup d'argent", a expliqué Laudenbach. "Ce sera un genre de roulage, pour voir si tous les systèmes fonctionnent et pour travailler sur les réglages et le calibrage, pas de véritables essais pour la performance."

Comme chez la marque sœur Audi, qui se basera sur le même châssis, les détails techniques du prototype doivent être annoncés, à l'image de la configuration du moteur. Porsche a l'intention de s'en tenir à son projet de vendre des modèles à des équipes clientes, qui pourraient affronter l'équipe d'usine engagée par Penske en WEC comme en IMSA.

Porsche Motorsport LMDh

"Nous avons vraiment l'intention d'avoir au moins certains clients dès le début, en 2023", a confirmé Laundenbach, précisant que le nombre de prototypes fournis à des tiers pourrait être limité par des questions logistiques lors de la première saison : "C'est un défi pour nous, parce que nous sommes encore en train de développer la voiture et que ce n'est pas facile de lancer simultanément un programme d'usine et un avec des clients."

Porsche fera une annonce commune pour ses pilotes

Audi a déjà révélé les noms de ses deux premiers pilotes mais Laudenbach préfère les connaître tous avant de faire une annonce, avec l'espoir d'associer jeunesse et expérience : "Nous travaillons sur les pilotes, il est un peu tôt pour dire qui ils seront. Je peux dire que nous essayons d'associer des pilotes qui sont déjà chez nous, de jeunes pilotes que nous voulons promouvoir et probablement quelques pilotes de l'extérieur. C'est important d'avoir un bon mélange."

Le pilote chinois Yifei Ye, qui vient de signer un contrat avec Porsche en Asie, pourrait devenir candidat : "Le fait qu'il ait été choisi comme pilote Porsche Motorsport [Asia Pacific] montre qu'il a du potentiel. Pour moi, il est trop tôt pour dire où cela va mener, mais nous avons évidemment une longue habitude de promouvoir des pilotes. J'aimerais avoir un pilote chinois [en LMDh] mais au final, un pilote doit être rapide : nous devons voir ses performances."

Lire aussi :

partages
commentaires
La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant
Article précédent

La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant

Article suivant

Kazuki Nakajima quitte le WEC après 10 ans chez Toyota

Kazuki Nakajima quitte le WEC après 10 ans chez Toyota
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021