Porsche a lutté contre les éléments à Spa

partages
commentaires
Porsche a lutté contre les éléments à Spa
Par : Basile Davoine
7 mai 2017 à 15:30

Après avoir décroché la pole position, Porsche a eu plus de mal à s'opposer à Toyota à Spa-Francorchamps, payant son choix de conserver le kit aéro Le Mans en ce début de championnat.

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
Podium LMP1 : les vainqueurs Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Toyota Gazoo Racing, les deuxièmes, Mike Conway, Kamui Kobayashi, Toyota Gazoo Racing, les troisièmes, Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, Porsche Team
Earl Bamber, Porsche Team
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley

Avec son choix d'utiliser le kit Le Mans en début de saison, Porsche savait devoir limiter les dégâts à Spa-Francorchamps comme à Silverstone il y a trois semaines. En décrochant la pole position, le constructeur allemand pensait même pouvoir mieux faire, mais la supériorité des Toyota était trop importante sur le toboggan des Ardennes.

Derrière le doublé de l'équipe japonaise, Porsche a placé ses deux 919 Hybrid pour prendre de gros points en attendant la suite. Mais la lutte aurait pu être plus serrée sans les mésaventures rencontrées par l'équipage de la #2. 

"Une fois encore, les deux voitures terminent sans problème technique et prennent des points pour le championnat", constate le team principal Andreas Seidl en guise de bilan. "Apparemment, les courses à Spa ne sont pas notre point fort : depuis 2014, nous sommes en pole position chaque année, nous nous n'avons jamais gagné. Avec nos voitures en configuration à faible appui ici, nous ne pouvions pas concurrencer la vitesse des Toyota avec leur kit à fort appui, car notre usure pneumatique était tout simplement trop élevée."

Crevaison et accrochage

"En regardant le temps que nous avons perdu dans les stands en raison de la crevaison, notre performance était correcte", ajoute Seidl. En effet, le trio Hartley-Bernhard-Bamber aurait peut-être pu venir mettre la pression sur les Toyota si une crevaison n'avait pas entravé sa marche en avant, tout comme l'accrochage de Hartley avec l'Alpine d'un certain Romain Dumas avant la dernière heure, nécessitant un changement de museau.

"Les Toyota étaient rapides au départ, et je savais que je partais pour un double relais", précise Hartley. "Avec les températures plus élevées, l'équilibre de la voiture était assez différent des jours précédents. Mais j'ai terminé fort mon premier relais, et j'ai dépassé André [Lotterer] juste avant les arrêts au stand."

"Notre voiture a connu de la malchance quand Earl [Bamber] a eu une crevaison qui nous a retardés et a perturbé notre stratégie. J'étais dans la voiture pour les deux dernières heures. L'équipe a fait un excellent travail, et notre voiture était vraiment forte à la fin. C'est un podium de plus, pas sur la marche que nous voulions, mais nous emmagasinons de la confiance avant d'aller au Mans."

Avant l'affrontement manceau, Porsche a fait mieux que limiter la casse, en restant au contact de Toyota au championnat constructeurs. En revanche, en triomphant à chaque fois avec le même équipage, le constructeur nippon voit le trio Buemi-Davidson-Nakajima se détacher en ce début de saison. Au Mans, la donne changera de nouveau, puisque tous les prototypes seront équipés du kit low-downforce. 

Article suivant
Buemi : L'autre Toyota "aurait vraiment mérité" de gagner

Article précédent

Buemi : L'autre Toyota "aurait vraiment mérité" de gagner

Article suivant

Pla : "Deux relais avec les mêmes pneus en GTE, ce n'est pas super fun"

Pla : "Deux relais avec les mêmes pneus en GTE, ce n'est pas super fun"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions