Après une saison terne, Craig Breen quitte M-Sport

Craig Breen et M-Sport ont trouvé un accord mutuel pour mettre un terme de façon anticipée au contrat qui les liait initialement jusqu'en 2023.

Craig Breen, M-Sport Ford World Rally Team

Craig Breen et M-Sport, c'est déjà fini. L'équipe anglaise a en effet annoncé aujourd'hui la fin de sa collaboration avec l'Irlandais, arrivé au sein de la structure de Malcolm Wilson en début d'année et dont le contrat portait initialement sur deux saisons. Cette rupture intervient à l'amiable entre les deux parties, après que Breen a connu une campagne difficile au volant de la Ford Puma, émaillée de nombreux accidents et d'un manque de résultats qui ont débouché sur une anonyme septième place au championnat.

Les choses avaient pourtant bien commencé lors de la première manche de la saison, au Rallye Monte-Carlo, où Breen et son coéquipier Paul Nagle sont montés sur le podium dès leur première participation avec M-Sport. Seul un autre top 3 suivra cependant, en Sardaigne début juin, les performances de l'Irlandais ne faisant par la suite que se détériorer avec une série de trois sorties de route successives au cœur de l'été, entre le Rallye d'Estonie et celui d'Ypres.

Son association avec M-Sport terminée, dès lors, quel avenir pour Breen en WRC ? Celui-ci pourrait bien se recycler chez Hyundai, au volant de la troisième voiture partagée avec Dani Sordo, un poste qu'il avait déjà occupé entre 2019 et 2021. Rappelons que la marque sud-coréenne devrait faire l'annonce de son line-up 2023 cette semaine.

"Je tiens à remercier M-Sport et toute l'équipe pour tout ce qu'ils ont fait pour moi cette année", a déclaré Breen. "Cela a été une importante saison [pour moi] étant donné que c'était ma première à temps complet, qui plus est au volant d'une Puma qui s'est révélée fantastique. On a vécu beaucoup de moments drôles et on a bien rigolé ensemble sur cette courte période. Il y a vraiment une ambiance familiale chez M-Sport, et c'est triste de laisser ça derrière moi."

"Cela a été une belle expérience pour moi de faire partie de l'équipe, mais au final, il est temps d'aller de l'avant. Je suis impatient pour l'avenir, et de poursuivre ma collaboration avec James [Fulton, son nouveau copilote depuis le Rallye du Japon]. Je souhaite le meilleur à l'équipe pour la saison prochaine."

Breen est parti à la faute dès la première étape du Rallye du Japon. Un scénario bien trop récurrent cette saison.

Breen est parti à la faute dès la première étape du Rallye du Japon. Un scénario bien trop récurrent cette saison.

Line-up 2023 à confirmer chez M-Sport

Le départ de Breen a par ailleurs été salué par Richard Millener : "Cela a été un plaisir de travailler avec Craig, et personnellement j'ai été très heureux de l'avoir lui ainsi que Paul [Nagle, son copilote jusqu'au Rallye de Catalogne] dans l'équipe cette année après avoir beaucoup travaillé pour rendre cela possible. Je pense qu'on sait tous que le potentiel était là, et je retiendrai tous les moments forts de cette année – et pas seulement le double podium qu'il avait obtenu avec Sébastien Loeb en début de saison. Malheureusement, le fait est que parfois les choses se goupillent mal, et c'est la réalité de la situation à laquelle on fait face aujourd'hui."

"Craig est un pilote très talentueux, et je n'ai aucun doute qu'il a encore plein de choses à accomplir dans sa carrière, mais l'équipe a la conviction d'avoir besoin d'une nouvelle approche pour 2023. On souhaite à Craig et James le meilleur pour l'avenir, et on va à présent se concentrer sur la saison prochaine, et notamment sur le fait d'obtenir un line-up compétitif pour la Puma Hybrid Rally1."

Le patron de l'équipe, Malcolm Wilson, a lui aussi rendu hommage aux performances solides qu'a pu livrer Breen durant son court passage au sein de ses troupes, regrettant simplement que la régularité n'ait pas été au rendez-vous pour lui permettre de continuer en 2023. "Je tiens à remercier Craig pour cette année au sein de l'équipe. Il a décroché quelques résultats solides durant la saison avec deux podiums et plusieurs scratchs sur différentes surfaces, mais malheureusement la constance n'a pas été là pour lui permettre de mener l'équipe en 2023."

"Je ne souhaite rien d'autre que le succès pour tous ceux qui ont gravi les échelons de notre "Ladder of Opportunity" [programme de jeunes pilotes de M-Sport mené conjointement avec différentes fédérations automobiles], et Craig en a été un parfait exemple. Après avoir fait ses débuts en WRC au Fiesta Sporting Trophy, il a réussi à remporter les championnats FIA WRC Academy et S2000, avant de faire ses débuts au volant d'une World Rally Car – toujours sur Ford Fiesta. Je suis fier du rôle que M-Sport a pu jouer dans le développement du pilote qu'il est aujourd'hui, et nous avons espéré le voir signer sa première victoire en WRC avec Ford également. Malheureusement, ce n'est pas advenu, mais je lui souhaite tout le succès possible pour le futur."

M-Sport doit également encore confirmer ses pilotes pour 2023. Ott Tänak est ainsi pressenti pour revenir au sein de l'équipe anglaise, alors que Sébastien Loeb pourrait également être tenté par un nouveau programme partiel. Gus Greensmith, Adrien Fourmaux et Pierre-Louis Loubet peuvent également prétendre à rouler pour l'équipe l'an prochain.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Kovalainen tenté par des rallyes en Europe après ses bons débuts
Article suivant Lappi et Breen rejoignent Hyundai pour la saison 2023 du WRC

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France