Fourmaux : "Un autre monde par rapport la R5"

Avant de prendre le départ de son tout premier rallye au volant d'une WRC, Adrien Fourmaux a livré ses premières impressions après un shakedown encourageant.

Fourmaux : "Un autre monde par rapport la R5"

Adrien Fourmaux s'apprête à vivre un week-end riche en émotions lors du Rallye de Croatie. Le pilote originaire de la région lilloise, qui se destinait à une carrière dans le milieu médical, va faire ses grands débuts dans la catégorie reine à bord d'une Ford Fiesta WRC alignée par M-Sport. À 25 ans, il va enfin "suivre le chemin de ses héros en rallye" même si la marche à franchir ce week-end sera certainement la plus importante de sa jeune carrière.

"Je suis vraiment excité pour être honnête car c’est un nouveau rallye pour tout le monde mais c’est aussi une nouvelle voiture pour moi donc ce sera un grand défi, surtout avec mes notes. C’est la chose la plus difficile à faire pour passer de mes notes de la [Fiesta] R5 à la WRC", reconnait-il."Mais je suis convaincu que je serai en mesure d’améliorer mon rythme avec mes notes."

Lire aussi :

Crédité d'une courte expérience dans la Fiesta WRC avec une participation au Rallylegend 2020 et deux journées et demie de tests en Laponie puis en Croatie, le Nordiste est entré dans le vif du sujet jeudi lors du Shakedown croate. Un exercice lors duquel il a d'ailleurs signé une prestation convaincante avec des temps à hauteur du Champion du monde 2019 Ott Tänak lors des deux premiers passages, avant de boucler la matinée au septième rang des pilotes du WRC. Logiquement en manque de repères dans sa nouvelle monture, il s'est vite rendu compte du monde d'écart séparant la Fiesta WRC et la version R5 avec laquelle il a évolué lors des deux dernières saisons.

"C’était juste amusant. J’ai apprécié tous les virages, vous avez tout, la puissance, les freins et l’aéro sont un autre monde par rapport à la [Fiesta] R5. C’est tellement agréable de piloter avec ce feeling à bord. C’est toujours une Fiesta mais je peux sentir la différence de vitesse."

Vainqueur de l'opération Rallye Jeunes en 2016, Champion de France Junior deux ans plus tard, et présent depuis 2019 en WRC2 sous le giron du team M-Sport, le Nordiste a rapidement gravi les échelons lors des quatre dernières saisons. "Cela ne me met pas de pression. Quatre ans, c’est assez rapide et je peux être fier et heureux de l'avoir fait en seulement quatre ans. Je peux juste vouloir profiter et j’ai besoin de prendre du temps pour apprendre afin de ne pas vouloir trop attaquer au début."

partages
commentaires

Voir aussi :

M-Sport quittera le WRC si le passage à l'hybride est repoussé

Article précédent

M-Sport quittera le WRC si le passage à l'hybride est repoussé

Article suivant

ES1 & 2 - Rovanperä dans les arbres, Neuville solide

ES1 & 2 - Rovanperä dans les arbres, Neuville solide
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Croatie
Pilotes Adrien Fourmaux
Équipes M-Sport
Auteur Arnaud Guygrand