Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur

Esapekka Lappi s'est emparé de la première place du Rallye de Monza, en profitant d'un choix de pneus judicieux dans une matinée marquée par des conditions très délicates. Le Finlandais devance Dani Sordo et Sébastien Ogier, qui a pu repartir après un choc contre une botte de paille.

Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur

C'est dans des conditions difficiles, avec une température très fraîche et une forte pluie, que les pilotes ont disputé la première boucle de la journée, composée de deux passages dans Scorpion, une spéciale mêlant différentes surfaces et composée de portions sur le circuit de Monza, sur lequel de nombreuses chicanes ont été ajoutées, un passage sur l'anneau historique du circuit lombard et des sections sur terre.

Les conditions ont fait perdre du temps à plusieurs pilotes dans le premier passage. Thierry Neuville a lâché une vingtaine de secondes en percutant une barrière puis en ayant des difficultés à repartir. Elfyn Evans et Sébastien Ogier, les deux pilotes les mieux placés pour le titre, ont perdu un peu de temps, en calant pour le premier et avec un contact latéral contre une botte de paille, à haute vitesse, pour le second, ce qui ne l'a stoppé que quelques secondes malgré la violence du choc.

Lire aussi :

D'autres pilotes ont été frappés par des soucis techniques : Ott Tänak a vu une porte s'ouvrir en début de spéciale, tandis que Teemu Suninen a été ralenti par une perte de puissance sur sa Ford. Dani Sordo, épargné par les problèmes, a signé le scratch et pris la tête du rallye avec 4"6 d'avance sur Esapekka Lappi et 7"1 sur Ogier, jusque-là leader de l'épreuve, grâce à son meilleur temps dans la super spéciale de jeudi.

Le deuxième passage dans Scorpion n'a guère été plus simple pour les pilotes, avec une piste humide dans les parties sur asphalte et de la boue dans les sections sur terre. Aidé par quatre pneus neige, Lappi a réalisé le meilleur temps devant Sordo et il lui a ainsi chipé la première place au général, pour 3"3. Le pilote Hyundai a eu du mal à repartir après l'arrivée de la spéciale, mais il a finalement pu démarrer sa i20. Andreas Mikkelsen pointe au troisième rang avec sa Skoda du WRC2.

Ogier, cinquième de ce secteur chronométré malgré une forte buée sur son pare-brise, est quatrième du général, à 22"4 du leader. "C'est comme le Rallye de Grande-Bretagne, mais en slicks !" a résumé le Français. Tänak, qui a eu un contact avec une chicane dans ce chrono, occupe la cinquième place devant Evans, dans une position qui lui permettrait de décrocher le titre. Lappi a été seul pilote de Ford M-Sport à tirer son épingle du jeu dans cette spéciale puisque Suninen a encore été ralenti par ses soucis de moteur, tandis que Gus Greensmith est sorti de la route.

Trois spéciales attendent les pilotes dans l'après-midi, à nouveau dans le Parc de Monza.

Scratchs de la matinée

ES2 : Spain D. Sordo (Hyundai)

ES3 : Finland E. Lappi (Ford M-Sport)

Italy Rallye de Monza - Classement après l'ES3

partages
commentaires
Sébastien Ogier premier leader au Rallye de Monza

Article précédent

Sébastien Ogier premier leader au Rallye de Monza

Article suivant

Lappi reste leader, Neuville contraint à l'abandon

Lappi reste leader, Neuville contraint à l'abandon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Monza
Catégorie Étape 2
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud