Loeb : "Il va être temps de parler de la suite" avec Hyundai

partages
commentaires
Par :
13 mars 2019 à 19:21

Après avoir disputé les manches de Monte-Carlo et de Suède, Sébastien Loeb se prépare à faire son retour pour le Tour de Corse, avant de discuter avec Hyundai pour la suite du programme WRC.

Le nonuple Champion du monde présentait ce mercredi le programme pour l'année de son équipe, le Sébastien Loeb Racing. L'occasion pour Motorsport.com de l'interroger sur le début de saison WRC au sein de sa nouvelle équipe, Hyundai, qui l'a vu terminer quatrième du Rallye Monte-Carlo et septième de la manche suédoise.

"C'est plutôt pas si mal", a-t-il expliqué concernant ce retour à un programme plus copieux que ces dernières saisons. "C'est clair qu'en ayant gagné en Espagne l'an dernier on pouvait éventuellement espérer plus, par contre le niveau de préparation était très limité. Une journée d'essais avant le Monte-Carl' – entre le Dakar et le Monte-Carl' –, une journée avant la Suède."

Lire aussi :

"Quelque part, en Suède, je considère avoir fait un bon rallye. Au Monte-Carl', je manquais un peu de perfo ; en Suède aussi, mais quand on le remet dans le contexte, c'est un peu normal. Aujourd'hui, les pilotes connaissent très bien les rallyes avec le WRC+ [le service de streaming officiel de la discipline, ndlr], etc. où on voit toutes les spéciales de chaque pilote. Quand on arrive sur un rallye, qu'on découvre toutes les spéciales, c'est impossible d'être devant."

Absent lors de la dernière épreuve en date, au Mexique, Loeb fera son retour dès la fin du mois de mars, sur la manche française du WRC 2019, le Tour de Corse. L'occasion d'un deuxième départ avec la marque coréenne ? "Oui, on verra. En tout cas, [c'est] un rallye auquel j'ai participé l'an dernier donc je vais peut-être refaire certaines spéciales. Il n'y en a pas beaucoup par contre, il y a beaucoup de spéciales nouvelles – elles sont nouvelles pour tout le monde –, mais je suis content de retourner en Corse."

"On a essayé de travailler un petit peu sur la voiture même si le temps d'essais est très limité. Là je vais avoir une journée demain [jeudi]. On essaie de se préparer au mieux, de profiter au mieux de ce peu de temps de roulage, finalement, pour trouver les bons réglages et être prêts pour la Corse."

Lire aussi :

En revanche, la suite du programme, qui doit porter sur un total de six rallyes, reste à déterminer : "Je ne le connais pas. Effectivement il y a la Corse, la suite n'est pas encore clairement définie et je pense qu'il va être temps d'en parler."

Même si Hyundai a clairement désigné Thierry Neuville comme numéro 1, le fait de partager une voiture avec d'autres équipiers offre potentiellement des opportunités pour les pilotes qui ne disposent pas d'un programme complet. "Oui, il y a un numéro 1, il n'y a qu'un pilote dans l'équipe qui joue vraiment le championnat, c'est Neuville, donc c'est sur lui que Hyundai mise pour le titre pilotes."

"Et après, effectivement, on est trois pilotes derrière à ramener des points pour le championnat constructeurs. Quelque part le fait de se partager une voiture fait qu'on peut parfois être avantagé sur des positions de départ et ça fait partie des règles du championnat aujourd'hui. Donc c'est un petit peu la stratégie de Hyundai d'essayer d'optimiser les rallyes en prenant les bons pilotes à chaque fois."

Propos recueillis par Laurent-Frédéric Bollée 

Article suivant
Le Mexique admet avoir été en dessous de ses standards

Article précédent

Le Mexique admet avoir été en dessous de ses standards

Article suivant

Une amélioration majeure pour la Hyundai à la mi-saison

Une amélioration majeure pour la Hyundai à la mi-saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu