Meeke avait perdu le plaisir d'être en WRC avec Citroën

partages
commentaires
Meeke avait perdu le plaisir d'être en WRC avec Citroën
Par : Matt Beer , Journaliste
3 nov. 2018 à 12:32

La signature de Kris Meeke par Toyota pour la saison WRC 2019 a ramené le pilote nord-irlandais dans les parages durant le Rallye de Catalogne, et lui a fait réaliser qu'il n'avait pas apprécié le WRC ces dernières années.

Kris Meeke, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Kris Meeke, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Kris Meeke, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Kris Meeke, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team

Kris Meeke s'était fait absent du parc d'assistance depuis son débarquement par Citroën, après le Rallye du Portugal, en mai. Sa venue en Catalogne, pour rencontrer l'équipe Toyota sur le terrain, était sa première apparition en WRC depuis sa mise sur le banc. Le programme de tests avec la Yaris WRC pour l'hiver a ainsi été mis en place à cette occasion.

"Je n'ai pas suivi la couverture pendant trois ans, ce qui est probablement un autre signal du fait que je n'appréciais plus ça tant que ça", déclare Meeke. "Mais dans la matinée, avant de venir ici, j'étais en train d'envoyer des textos à mon ingénieur Michelin pour lui demander quels pneus les gens avaient et je suivais les intermédiaires pour voir qui faisait quoi."

Lire aussi :

Engagé avec Citroën depuis 2013, Meeke a remporté cinq rallyes. Il avait été choisi par la marque française pour mener le programme WRC sous la nouvelle réglementation 2017. Le partenariat s'est cependant terminé sur une note amère pour les deux camps, Meeke perdant son volant à la mi-saison cette année, après une série d'accidents. Désormais avec Toyota, le Nord-Irlandais a salué l'atmosphère mise en place dans le team de Tommi Makinen, "quelque chose de complètement différent de ce que j'ai eu auparavant dans ma carrière", assure-t-il.

Meeke vit à proximité du parcours emprunté par le Rallye de Catalogne et son apparition chez Toyota fut "une opportunité de rencontrer la hiérarchie et certains des membres japonais de l'équipe Toyota Gazoo Racing".

Toyota a mené le rallye tour à tour avec Ott Tänak (qui se détachait avant une crevaison) et Jari-Matti Latvala, qui seront tous deux les équipiers de Kris Meeke en 2019.

"C'est chouette de voir cela", sourit le Nord-Irlandais. "La Toyota est de nouveau performante. J'ai juste envie de me mettre derrière le volant, particulièrement après les grands souvenirs que j'ai de l'an dernier [Meeke a remporté l'épreuve catalane 2017, ndlr]."

Le pilote a pris ses marques avec la Yaris WRC pour la première fois dans le courant du mois d'octobre et roulera de nouveau avec l'équipe basée en Finlande sous peu dans des conditions enneigées.

Lire aussi :

Article suivant
M-Sport chasse Loeb et Elena pour la saison 2019

Article précédent

M-Sport chasse Loeb et Elena pour la saison 2019

Article suivant

La saison 2019 du FIA WRC sera lancée à Autosport International

La saison 2019 du FIA WRC sera lancée à Autosport International
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Pilotes Kris Meeke
Équipes Toyota Racing , Citroën Total Abu Dhabi WRT
Auteur Matt Beer
Type d'article Actualités