Les pilotes et copilotes WRC ont désormais un représentant

Scott Martin portera désormais la voix des pilotes et copilotes du WRC auprès de la FIA et des promoteurs du championnat, pour les aider à faire évoluer la discipline dans le bon sens.

Elfyn Evans, Scott Martin, Toyota Gazoo Racing WRT

Les concurrents du WRC auront désormais un représentant autorisé à participer à la Commission WRC et à faire entendre leur voix pour évoquer l’avenir de la discipline. La nomination de Scott Martin, expérimenté copilote d’Elfyn Evans chez Toyota, va dans le sens d’une volonté de dialogue manifestée par la FIA et les promoteurs du championnat au moment d’aborder des sujets cruciaux ou réglementaires. Le tout dans un contexte où l’attrait du WRC est remis en question par certains de ses acteurs eux-mêmes.

Scott Martin était présent vendredi lors d’une réunion de la Commission WRC après avoir été plébiscité par ses pairs. Il faut dire que le Britannique a 172 départs à son actif au plus haut niveau, couronnés de six succès. Il a par le passé été le copilote de Craig Breen et de Matthew Wilson.   

"Mon nom a été proposé, j’ai accepté et j’ai hâte", confirme Scott Martin à Motorsport.com. "En tant que concurrents, on avait demandé quelque chose de ce genre. On a le sentiment que l’on devrait peut-être être impliqués dans certaines discussions, car je suis sûr que certains d’entre nous ont de bonnes idées. Il y a aussi beaucoup de jeunes pilotes qui arrivent et qui ont de bonnes idées, mais je pense qu’on aimerait tous faire entendre notre voix."

"La FIA et WRC Promoter ont créé cette opportunité et c’est un honneur de l’accepter, car c’est la première du genre dans notre sport. Je ferai de mon mieux. On a déjà eu la première réunion et il y a des sujets sur lesquels ils pourraient exactement comprendre ce qu’il en est pour un concurrent dans certaines situations. Je pense qu’ils ont tout de suite compris que ce serait bien d’avoir un retour d’information instantané dans la salle, plutôt que de sortir d’une réunion et attendre la suivante pour l’avoir."

Si le profil de Scott Martin, âgé de 41 ans, s’est naturellement dégagé, c’est aussi parce qu’il a auparavant représenté les pilotes au sein de la Commission FIA dédiée aux compétitions sur route fermée.   

"Ça m’a un peu donné confiance et je me sens prêt grâce à la commission dont j’ai déjà fait partie", confirme-t-il. "Ça m’a beaucoup appris sur les processus menant à certaines décisions. Je me sens un peu mieux préparé et j’ai aimé occuper ce rôle, dont j’ai vu les résultats et les décisions en bout de chaîne. Je dirais que c’est un pas dans la bonne direction et que tous les concurrents voient ça de manière positive."

"Il y a des choses plus importantes à régler mais c’est un petit pas dans la bonne direction pour tout le monde. Je ne vais pas arriver pour changer le monde. Je pense simplement qu’en tant que sport, collectivement, notre seul objectif est de faire en sorte que la discipline soit la plus performante et la plus passionnante possible. Je pense que les concurrents ont de bonnes idées et des moyens qui peuvent nous aider à prendre certaines décisions."

Ces dernières semaines, les instances ont également proposé aux pilotes et copilotes de formuler des propositions pour faire évoluer le WRC et des discussions sont en cours autour du format des rallyes, la longueur des journées étant notamment ciblée.  

Propos recueillis par Tom Howard

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Fourmaux se sent mieux armé pour revenir en WRC
Article suivant Evans croit encore au titre WRC face à Rovanperä

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France