Résumé de spéciale
Dakar Dakar

Autos, Étape 4 - Loeb vient à bout de Peterhansel pour un doublé français

Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel ont fait le show durant la quatrième étape du Dakar 2023, avec une victoire finale pour l'Alsacien, pourtant en difficulté dans les derniers kilomètres.

#201 Bahrain Raid Xtreme Prodrive: Sebastien Loeb, Fabian Lurquin

Dès le départ, cette quatrième étape a tourné au duel entre Stéphane Peterhansel et Sébastien Loeb. Le pilote Audi s'est montré le plus rapide aux deux premiers way points, avant de voir l'Alsacien lui chiper le meilleur temps du WP3 pour cinq secondes. Ce n'était que le premier signe du retour en force du BRX #201, car Loeb a surtout pris plus d'une minute à son adversaire au WP6, puis encore une trentaine de secondes à chacun des deux suivants.

Après la pluie de mardi, Peterhansel est apparu plus à l'aise avec son RS Q e-tron E2 sur le sable et les dunes de la première partie de la spéciale, avant d'être rattrapé par le nonuple Champion du monde des Rallyes dans la partie plus rocailleuse qui la clôturait.

Et au km 327, c'était fait : Loeb était passé en tête du classement du jour ! Le suspense a cependant duré jusqu'à l'arrivée puisque l'Alsacien était privé de direction assistée à la fin de la spéciale, si bien que seules 13 secondes séparaient les deux hommes au classement final, après une boucle de 425 km autour de Haïl. Un écart toutefois à l'avantage de Loeb, qui décroche sa 17e victoire sur le Dakar.

Le duel entre les deux Français a animé toute cette spéciale, mais la lutte était également très belle derrière eux, avec un mano a mano haletant entre Carlos Sainz et Nasser Al-Attiyah pour la troisième marche du podium… et avec également la première place du classement général dans un coin de leur tête ! Les deux hommes sont tour à tour apparus à l'aise ou en difficulté (toute relative), avec une crevaison chacun durant cette journée, et c'est finalement Sainz qui a eu le dernier mot, avec 16 secondes de mieux que son rival à l'arrivée.

"C'était une spéciale très difficile. Beaucoup d'herbe à chameau et de hors-piste, ça n'était pas facile. Nous avons crevé une fois mais ensuite nous avons essayé d'attaquer", a expliqué Nasser Al-Attiyah, très satisfait d'avoir peu perdu. "Nous avons été très rapides, nous n'avons fait aucune erreur et Mathieu [Baumel] a fait une bonne navigation. Nous sommes assez contents."

 

Yazeed Al-Rajhi a réalisé une bonne entame de spéciale et s'est mêlé à cette bagarre, avant de perdre du rythme et de terminer finalement à cinq minutes d'Al-Attiyah, juste devant Henk Lategan. Quant à Guerlain Chicherit, victorieux hier, il a un temps devancé Sainz ce mercredi mais sa journée a fini par mal tourner puisqu'il a été touché par un problème mécanique au km 342.

Lire aussi :

Au classement général, Al-Attiyah profite du temps repris à Al-Rajhi pour porter son avance à 18 minutes. Peterhansel réalise quant à lui une très belle opération en reprenant près de sept minutes au Saoudien, si bien que l'écart entre eux dégringole à 34 secondes.

Sainz, lui, remonte à la quatrième place, mais il garde plus d'une demi-heure de retard sur Al-Attiyah après ses multiples problèmes d'hier. Ce sont surtout les soucis de Simon Vitse, Brian Baragwanath et Matthieu Serradori (touché par un problème mécanique dès le départ de la spéciale) qui ont servi l'Espagnol.

"La course change chaque jour, mais nous essayons de conserver notre stratégie et notre rythme chaque jour", souligne Al-Attiyah, tout en sérénité avec sa Toyota Hilux. "L'Audi semble rapide dans le sable mais nous sommes plutôt contents d'en avoir fini avec la quatrième journée et nous verrons bien ce que nous pourrons faire demain. La deuxième semaine sera ensuite plus intéressante."

Malgré sa victoire du jour, Sébastien Loeb, qui a cumulé les ennuis depuis le début de la course et notamment perdu plus d'une heure durant la deuxième étape, reste loin, à une heure et demie du leader.

Classement général provisoire après l'Étape 4

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 16h34'13 0'10
2 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +18'18  
3 France S. Peterhansel Audi +18'52  
4 Spain C. Sainz Audi +32'55  
5 South Africa H. Lategan Toyota +45'25 20'00
6 Brazil L. Moraes Toyota +45'27  
7 South Africa G. De Villiers Toyota +46'13 2'00
8 Sweden M. Ekström Audi +50'00 15'00
9 Czech Republic M. Prokop Ford +1h14'43  
10 Netherlands E. Van Loon Toyota +1h15'40 32'10
11 France C. Lavieille MD +1h18'03  
12 France R. Dumas Toyota +1h21'19 2'00
13 South Africa B. Baragwanath Century +1h24'41 8'00
14 France S. Loeb Prodrive +1h33'43 2'00

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Motos, Étape 4 - Klein fait le show avant de céder, la victoire pour Barreda
Article suivant La victoire, "petite compensation" pour un Loeb encore malmené

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France