Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
67 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
95 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
102 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
137 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
158 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

2007 : La surprise Hamilton que n'attendait pas le staff McLaren

partages
commentaires
2007 : La surprise Hamilton que n'attendait pas le staff McLaren
Par :
2 nov. 2017 à 16:30

Un livre publié cette semaine en Grande-Bretagne offre notamment un regard nouveau sur l'arrivée de Lewis Hamilton en Formule 1.

Pouponné par McLaren pendant des années, le Britannique avait été titularisé à l'orée de la saison 2007, aux côtés de Fernando Alonso. Une annonce qui avait d'abord créé la surprise en interne !

Lewis Hamilton venait de remporter le titre GP2, et n'avait pas tardé à convaincre dans la catégorie reine, terminant sur le podium dès son premier Grand Prix avant de s'imposer une première fois après six départs, au Canada. Il s'était même battu pour le titre mondial jusqu'à la dernière course, après avoir laissé filer ses meilleures chances dans un bac à gravier à l'entrée des stands en Chine. Néanmoins, quelques mois avant le début de la saison 2007, personne n'aurait pu imaginer de telles performances.

Pas même Marc Priestley, mécanicien au sein de l'écurie de Woking à l'époque. Il est l'auteur de ce nouveau livre, The Mechanic, qui évoque ses années passées en F1. Et il y révèle toute la surprise qu'avait eue le staff en apprenant la titularisation de celui qui est depuis le week-end dernier quadruple Champion du monde, dix ans plus tard.

"Je me souviens que je travaillais chez McLaren quand les discussions concernant Lewis Hamilton ont commencé", écrit-il. "Il n'était pas pilote de Formule 1 à ce moment-là, il était en GP2, mais il commençait à marquer les esprits, il commençait à être remarqué par le petit monde de la F1."

"Je me souviens que des gens disaient qu'il arriverait chez McLaren comme le prochain pilote de Formule 1, et dans l'équipe nous pensions : 'Wow, c'est fou, c'est juste un jeune enfant'. Peu de monde avait entendu parler de lui à ce stade. Cependant, quand il est arrivé, il était assez clair que c'était un gamin spécial. Il était très, très jeune, mais il était super rapide dans une voiture de course."

Lewis Hamilton a remporté son premier titre mondial l'année suivante avec McLaren-Mercedes, au terme d'un scénario fou lors du Grand Prix du Brésil, à Interlagos.  

Ted Kravitz, Sky TV, discute avec Marc Priestley, ancien mécanicien de McLaren et Super Aguri
Marc Priestley, ancien mécanicien de McLaren et Super Aguri
Article suivant
Sauber : Choisir un pilote pour l'argent serait une "énorme erreur"

Article précédent

Sauber : Choisir un pilote pour l'argent serait une "énorme erreur"

Article suivant

McLaren constate un développement plus efficace que prévu

McLaren constate un développement plus efficace que prévu
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine