Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Archives - L’idée "stupide" d’un mariage entre Vettel et Ferrari

Retour sur les prémices d'une union qui titillait les deux parties depuis un bon moment.

partages
commentaires
Archives - L’idée "stupide" d’un mariage entre Vettel et Ferrari

Nous sommes en novembre 2011. De nouveau couronné avec autorité, Sebastian Vettel est devenu le plus jeune double champion du monde de l’Histoire et incarne l’avenir de Red Bull, qui a fait monter le jeune allemand depuis les formules de promotion jusqu’à Toro Rosso avant la promotion dans l’équipe mère sous l’impulsion du conseiller sportif de la marque, Helmut Marko.

Alors que le succès de l’association est incontestable et que la domination technique de Red Bull-Renault en fait le package à battre par l’ensemble du plateau, Marko ne peut se résoudre à imaginer la tentation que peut représenter aux yeux de son jeune pilote toute autre équipe, et notamment la prestigieuse Scuderia Ferrari.

Un Taurillon attiré par le rouge

Régulièrement cuisiné par la presse sur le sujet, Vettel s’autorisait cependant à ne pas fermer la porte à Maranello, déjà fasciné qu’il était par l’équipe italienne ayant bercé son enfance avec les succès de son modèle Michael Schumacher.

"Il est simplement naturel pour un pilote de course de rêver de Ferrari, et pour Ferrari de vouloir un grand pilote comme Sebastian", commentait alors Marko.

Mais les sirènes aux anoraks rouges n’étaient pas encore assez attirantes face à un package avec lequel le jeune allemand pouvait se constituer un fabuleux palmarès en un temps record. D'autant plus qu'un autre taureau asturien caractériel occupait l’enclos.

"Sebastian ne nous quittera pas juste à cause de la légende que peut représenter Ferrari", estimait ainsi un Marko protecteur. "Il est assez intelligent pour savoir quand le timing sera bon pour le faire", poursuivait-il cependant avec lucidité, sachant ce moment presque inévitable. "Il faudrait être stupide pour aller là-bas avec Fernando Alonso."

"Nous sommes l'équipe championne du monde, et aussi longtemps que nous offrirons à Sebastian un meilleur package que les autres, il ne nous quittera pas pour une histoire d'écurie mythique."

La transition

Après quatre titres mondiaux consécutifs avec Red Bull, Vettel se retrouva associé à un nouvel équipier en la personne de Daniel Ricciardo, lui aussi produit de la filière Red Bull. L’année 2014 marquait aussi l’entrée en jeu des motorisations V6 hybrides, avec les conséquences que l’on connaît sur les performances de Renault et de Vettel.

Poussé dans ses retranchements par l’Australien et de plus en plus attiré par le gain de popularité pouvant lui provenir d’un statut de pilote Ferrari et le projet de ramener le team au cheval cabré vers la victoire, Vettel fit le choix au terme de la saison de changer de chemin pour 2015.

Installant une réputation de leader au sein de la Scuderia qu'il avait eu du mal à s'octroyer chez Red Bull, Vettel a remporté un total de 42 succès en 169 Grands Prix, dont 39 acquis avec Red Bull Racing. Son contrat Ferrari actuel prendra fin au terme de la saison 2017.

Mug Ferrari rouge
Mug Ferrari rouge, sur Motorstore
Jean-Pierre Jarier - "Je ne suis pas né sous une bonne étoile"

Article précédent

Jean-Pierre Jarier - "Je ne suis pas né sous une bonne étoile"

Article suivant

Wehrlein occupera le deuxième baquet Sauber

Wehrlein occupera le deuxième baquet Sauber
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Auteur Guillaume Navarro
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021