Aston Martin dévoile la nouvelle voiture de sécurité de la F1

Aston Martin a dévoilé la nouvelle voiture de sécurité qui interviendra en Formule 1 cette année sur certains Grands Prix, en alternance avec Mercedes.

1/27

Photo de: Aston Martin

2/27

Photo de: Aston Martin

3/27

Photo de: Aston Martin

4/27

Photo de: Aston Martin

5/27

Photo de: Aston Martin

6/27

Photo de: Aston Martin

7/27

Photo de: Aston Martin

8/27

Photo de: Aston Martin

9/27

Photo de: Aston Martin

10/27

Photo de: Aston Martin

11/27

Photo de: Aston Martin

12/27

Photo de: Aston Martin

13/27

Photo de: Aston Martin

14/27

Photo de: Aston Martin

15/27

Photo de: Aston Martin

16/27

Photo de: Aston Martin

17/27

Photo de: Aston Martin

18/27

Photo de: Aston Martin

19/27

Photo de: Aston Martin

20/27

Photo de: Aston Martin

21/27

Photo de: Aston Martin

22/27

Photo de: Aston Martin

23/27

Photo de: Aston Martin

24/27

Photo de: Aston Martin

25/27

Photo de: Aston Martin

26/27

Photo de: Aston Martin

27/27

Photo de: Aston Martin

Aston Martin a présenté les deux véhicules d'intervention qui évolueront sur une partie des Grands Prix de Formule 1 cette année. Comme l'indiquait Motorsport.com dès la fin d'année dernière, le constructeur britannique partagera l'exploitation de la voiture de sécurité et de la voiture médicale dans la catégorie reine avec Mercedes cette saison. Une nouveauté qui accompagne le retour d'Aston Martin dans la discipline avec son écurie d'usine.

Ces derniers mois, les liens entre Aston Martin et Mercedes n'ont cessé de se resserrer, via des accords aussi bien commerciaux que techniques. Mercedes a d'ailleurs récemment augmenté son actionnariat au sein de la marque anglaise, celui-ci atteignant 20%.

"Nous sommes ravis d'annoncer notre nouveau partenariat avec Aston Martin et Mercedes-AMG pour la fourniture de la voiture de sécurité et de la voiture médicale en Championnat du monde de Formule 1", confirme Stefano Domenicali, PDG de la discipline. "Aston Martin et Mercedes-AMG sont des marques automobiles emblématiques, et nous sommes fiers de la place qu'elles occupent dans notre discipline. La voiture de sécurité et la voiture médicale sont extrêmement importantes en Formule 1 pour protéger les pilotes. La saison dernière, nous avons été témoins de leur rapidité d'intervention et de l'héroïsme de leurs équipages pour secourir Romain Grosjean lors de son terrible accident. Les voitures d'Aston Martin et de Mercedes-AMG sont toutes parfaitement équipées pour répondre aux besoins nécessaires afin d'assurer la sécurité des pilotes."

Lire aussi :

Aston Martin a développé une version spéciale de sa Vantage pour tenir le rôle de voiture de sécurité, capable d'intervenir pour imprimer un certain rythme devant le peloton des monoplaces en cas de neutralisation d'une course. Cette auto a fait l'objet d'un travail minutieux dans les ateliers britanniques de Gaydon.

Sa puissance a été augmentée pour atteindre 528 chevaux grâce à un moteur V8 bi-turbo de 4 litres. Un important travail a été également fourni sur le plan aérodynamique par rapport au modèle de série. Il a bien entendu fallu équiper ce modèle avec les nombreux systèmes embarqués comme les moniteurs délivrant des informations importantes de la direction de course, les temps au tour, la position des F1 en piste ou encore le flux TV. Cette Vantage reçoit une rampe lumineuse et des outils de communication radio obligatoires pour sa fonction. 

"Les fans de F1 à travers le monde sont heureux de voir Aston Martin faire son retour, et je le suis aussi", souligne Bernd Maylander, pilote de la voiture de sécurité depuis de très nombreuses années. "C'est une voiture magnifique et performante, qui ouvre une nouvelle ère enthousiasmante pour Aston Martin."

La voiture médicale Aston Martin pour la Formule 1

Pour ce qui est de la voiture médicale, il s'agit d'une Aston Martin DBX dérivée du premier SUV conçu par le constructeur britannique. Cette voiture sera toujours pilotée par Alan van der Merwe, avec à son bord le Docteur Ian Roberts. Elle suit le peloton lors du premier tour de chaque Grand Prix et peut également intervenir à tout moment lors d'une neutralisation pour porter assistance. Sa motorisation est identique à celle de la voiture de sécurité. 

Les deux autos ont participé à un programme d'essais intenses sur les installations d'Aston Martin à Silverstone, accumulant près de 15'000 kilomètres. Leur première apparition officielle aura lieu dès ce week-end pour les essais hivernaux programmés à Bahreïn, ainsi que pour le premier Grand Prix de la saison à la fin du mois, toujours sur le circuit de Sakhir.

partages
commentaires
Le départ d'Abiteboul, un "choc" qui n'a pas changé grand-chose

Article précédent

Le départ d'Abiteboul, un "choc" qui n'a pas changé grand-chose

Article suivant

Vettel et son style de pilotage "bien moins extrême" que Pérez

Vettel et son style de pilotage "bien moins extrême" que Pérez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021