Audi et Porsche se rapprochent de la F1 mais veulent des garanties

L'arrivée d'Audi et Porsche en Formule 1 à partir de la saison 2026 se précise après le feu vert donné par le conseil de surveillance de Volkswagen, mais la décision finale ne sera prise que quand le groupe aura des certitudes sur les futurs règlements.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Une étape essentielle vers un engagement d'Audi et Porsche en Formule 1 a été franchie ce jeudi. Le groupe Volkswagen, maison-mère des deux marques, a tenu un conseil de surveillance au cours duquel il a été décidé de poursuivre les travaux autour d'un engagement en tant que motoriste qui pourrait voir Porsche s'associer à Red Bull et Audi à une autre équipe, le nom de McLaren étant souvent évoqué même s'il n'est pas le seul puisque celui d'Aston Martin émerge désormais. Cette implication se concrétiserait à partir de la saison 2026, qui marquera le lancement d'une nouvelle règlementation technique.

"Le conseil d'administration et le conseil de surveillance de Volkswagen AG, Porsche AG et Audi AG ont confirmé leurs projets pour un potentiel engagement en Formule 1 des deux marques du groupe", a précisé Audi Sport dans un communiqué transmis à Motorsport.com. "Les marques Audi et Porsche fourniront des détails à une date ultérieure. Cette décision offre à notre entreprise l'opportunité de démontrer 'Vorsprung durch Technik' [L'avance par la technologie] dans la catégorie reine des sports mécaniques à partir de 2026."

La firme aux anneaux a néanmoins précisé que la décision finale n'a pas encore été prise, le groupe restant dans une "phase d'évaluation finale" qui passera par l'obtention de certaines garanties de la part de la F1. Les instances dirigeantes envisagent plusieurs mesures pour accueillir de nouveaux constructeurs, Audi et Porsche en tête, à travers une certaine simplification du règlement qui prévoit la disparition du complexe MGU-H, et potentiellement des plus grandes libertés techniques pour les nouveaux entrants afin qu'ils soient rapidement au niveau, malgré les réserves affichées par certaines équipes.

"À ce jour, les nouveaux règlements pour 2026 et les saisons suivantes ne sont pas encore disponibles", a rappelé Audi. "Ils prévoient des changements profonds pour rendre le championnat plus durable, un prérequis pour un possible engagement d'Audi. Audi Sport discute de ces questions directement avec la Fédération internationale de l'automobile (FIA)."

La réunion qui s'est tenue ce jeudi était dans un premier temps prévue le 4 mars mais la guerre en Ukraine a poussé Volkswagen a revoir son calendrier. Aucune nouvelle échéance n'a été fixée, Audi précisant que la décision finale sera communiquée "dès qu'elle sera prise."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alfa Romeo n'est "pas seul" à avoir des problèmes au départ
Article suivant Le programme du GP d'Australie F1

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France