Les avocats de Massa accentuent la pression sur la FIA et la F1

L'équipe juridique de Felipe Massa prévoit de saisir la Haute Cour de justice au Royaume-Uni dès la semaine prochaine si la FIA et la FOM tardent à répondre à ses revendications concernant le titre mondial 2008 de Formule 1.

Felipe Massa

Comme l'avait indiqué Motorsport.com, ce mois-ci les avocats de Felipe Massa ont adressé au président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, et au PDG de la FOM, Stefano Domenicali, une mise en demeure exposant les réclamations du pilote brésilien pour faire rectifier le titre mondial de Formule 1 qu'il a perdu en 2008. 

Selon le document, l'équipe juridique de Felipe Massa prétend que celui-ci a été "victime d'une conspiration" dans l'affaire du Crashgate lors du Grand Prix de Singapour 2008. Elle affirme que la FIA et la FOM ont délibérément agi pour éviter un scandale au sujet de ce qui s'est passé à Singapour, bien qu'elles aient été informées de la tricherie suffisamment tôt pour prendre des mesures. 

La démarche de Felipe Massa a été motivée par une interview de Bernie Ecclestone affirmant que l'affaire avait été étouffée, ainsi que par une archive de l'ancien directeur de course Charlie Whiting, affirmant qu'il avait été informé de l'accident délibéré de Nelson Piquet Jr à Singapour lors de la finale de la saison au Brésil cette année-là. Il est avancé que le fait que Felipe Massa ne remporte pas le titre à cause de ce qui s'est passé à Singapour lui a coûté des millions de revenus, ainsi qu'un préjudice "moral" et "réputationnel"

D'après nos informations, la FIA et la FOM ont répondu à la lettre de Felipe Massa. Les deux entités ont indiqué qu'en raison de la trêve estivale et de l'absence du personnel, il était impossible d'apporter une réponse formelle aux réclamations à court terme et qu'il leur fallait plus de temps. 

Le crash volontaire de Nelson Piquet à Singapour.

Le crash volontaire de Nelson Piquet à Singapour.

Cette position n'a pas été bien accueillie par l'équipe juridique de Felipe Massa, qui a insisté sur le caractère d'urgence pour obtenir des réponses de la FIA et de la FOM. 

Motorsport.com est en mesure de révéler qu'elle a répondu aux deux instances pour leur faire savoir qu'elle ne jugeait pas "raisonnable" un délai potentiel de trois mois avant que l'affaire ne soit traitée. 

Les lettres, que nous avons pu consulter, affirment que : "L'élaboration d'une réponse aurait dû commencer rapidement après réception de la mise en demeure et les absences de l'été n'auraient pas dû l'empêcher". Il est précisé que tout retard potentiel dans la demande de Felipe Massa n'est pas considéré comme acceptable. 

Les lettres se poursuivent en indiquant que, si une réponse formelle n'est pas apportée d'ici vendredi prochain (8 septembre), il faut s'attendre à ce que l'affaire soit portée devant la Haute Court de justice au Royaume-Uni afin d'obtenir les réponses demandées. 

"Un délai de réponse n'est pas conforme au protocole", est-il également écrit. "Veuillez apporter votre réponse avant le 8 septembre 2023 à 16 heures, faute de quoi nous nous attendons à être en charge de déposer des plaintes auprès de la Haute Cour de justice au Royaume-Uni."

L'équipe juridique de Felipe Massa veut une réponde rapide de la FIA et de la FOM car elle est prête à lancer une action en justice dans d'autres juridictions, mais elle estime qu'il est préférable de le faire uniquement lorsqu'elle aura obtenu les réponses à ses questions de la part des deux instances. 

L'affaire s'apprêtant à être portée devant les tribunaux, ni la FOM ni la FIA n'ont souhaité faire de commentaire officiel sur la situation lorsqu'elles ont été contactées par Motorsport.com. Un porte-parole de la FIA a déclaré : "La FIA accuse réception de la correspondance des représentants de Monsieur Felipe Massa. L'affaire est en cours d'examen et nous ne ferons aucun commentaire à ce stade."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Alfa Romeo dévoile une livrée spéciale pour le GP d'Italie
Article suivant Aston Martin va retravailler son "nœud papillon"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France