Un bac à gravier fait son apparition au Paul Ricard

Afin de satisfaire une meilleure sécurité pour les épreuves moto, le circuit Paul Ricard s'est doté d'un bac à gravier. Une première dans son histoire moderne.

1/4

Photo de: Circuit Paul Ricard

2/4

Photo de: Circuit Paul Ricard

3/4

Photo de: Circuit Paul Ricard

4/4

Photo de: Circuit Paul Ricard

Le Circuit Paul Ricard a confirmé la réalisation récente de travaux autour de son tracé, consistant en l'ajout d'un bac à gravier. Précisons d'emblée que cette nouveauté relève a priori de l'anecdote en ce qui concerne la Formule 1, mais il s'agit tout de même d'une première sur la piste du Castellet, entièrement bordée de revêtement abrasif freinant les véhicules en cas de sortie depuis les années 2000.

Il convient également de préciser que cet aménagement a été effectué à la demande de la Fédération Internationale de Motocyclisme pour améliorer la sécurité, mais l'incidence s'étendra de fait à toutes les disciplines empruntant le circuit. Tout a été terminé à temps avant l'édition 2021 du Bol d'Or, épreuve d'endurance moto qui se disputera le week-end des 18 et 19 septembre.

Ce bac à gravier fait son apparition à l'extérieur du virage 7, situé après la sortie du virage de Sainte-Baume et commandant la longue ligne droite du Mistral. Les répercussions devraient être assez limitées concernant la Formule 1, qui utilise le circuit Paul Ricard depuis le retour au calendrier du Grand Prix de France.

"La mise en place d’un bac à graviers au virage 7 imposera aux pilotes automobiles d’affiner leur trajectoire, voire de réduire leur vitesse pour ne pas risquer de perdre le contrôle ou terminer leur roulage dans ce bac d’environ 1600 m²", précisent les équipes du tracé varois. "Pour les pilotes motocyclistes, il constituera un élément supplémentaire de sécurité en cas de chute, en complément des blocs de mousse type A FIM déjà en place."

Il est surtout précisé qu'en accord avec la FIM et la FIA, un dégagement asphalté en amont de ce nouveau bac à gravier a été conservé pour permettre aux pilotes qui pourraient se montrer un peu trop optimistes de pouvoir reprendre leur chemin sans être bloqués dans le bac.

"L’augmentation constante des vitesses de passage en courbe des véhicules, due aux évolutions technologiques, et en particulier l’apparition d’assistance électronique sur les motos, nous a poussé à réadapter nos infrastructures", explique Stéphane Clair, directeur général du circuit Paul Ricard. "Pour accroître la sécurité, il nous faut désormais 'calmer les ardeurs' des pilotes, qui sont de moins en moins limités par leurs machines."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hülkenberg : "Le chapitre F1 est clos pour moi"

Article précédent

Hülkenberg : "Le chapitre F1 est clos pour moi"

Article suivant

Russell sera traité sur un pied d'égalité avec Hamilton

Russell sera traité sur un pied d'égalité avec Hamilton
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021