Russell sera traité sur un pied d'égalité avec Hamilton

Selon George Russell, Mercedes n'a pas été ambigu dans sa communication avec ses pilotes et a fait savoir que la recrue et son nouveau coéquipier Lewis Hamilton auraient un même rôle dans l'équipe en 2022.

Russell sera traité sur un pied d'égalité avec Hamilton

Cette semaine, Mercedes a mis fin aux rumeurs en annonçant que George Russell rejoindrait l'écurie de la marque à l'étoile en 2022, en remplacement de Valtteri Bottas. Membre du programme des jeunes pilotes de Mercedes depuis 2017 et pilote Williams depuis 2019, le Britannique a déjà eu l'opportunité de disputer une course au volant de la Flèche Noire. Au Grand Prix de Sakhir 2020, après que Lewis Hamilton ait été testé positif au COVID-19, Russell l'avait remplacé au pied levé.

Le transfert définitif de Russell chez Mercedes lui offrira pour la première fois l'opportunité de se battre régulièrement aux avant-postes, et beaucoup s'attendent à ce que la lutte soit serrée face à Hamilton, un pilote de 13 ans son aîné. Cette attente est en passe de devenir une certitude, puisque Russell a affirmé qu'il ne jouerait pas le rôle d'un porteur d'eau et qu'il serait "sur un pied d'égalité".

"On me l'a dit très clairement", a-t-il lancé. "Je pense que Mercedes est toujours respectueux à cet égard et donne la meilleure opportunité aux deux pilotes. Naturellement, je crois en moi, et j'ai de fortes ambitions. Mais en même temps, je sais à quel point ça va être dur. Lewis n'est pas septuple Champion du monde pour rien, et je pense être probablement l'un des mieux lotis sur la grille car je vais pouvoir apprendre de lui."

"Personnellement, je vois ce partenariat avec Mercedes comme quelque chose sur le long terme, et j'imagine que je dois aborder l'année prochaine comme une véritable opportunité d'apprendre, prendre les choses course par course et juste voir comment je me débrouille."

Lire aussi :

Mercedes a pour habitude de ne pas accorder un traitement de faveur jusqu'au moment où l'un des deux titulaires est écarté de la course au titre, comme ce fut le cas avec Valtteri Bottas lors du Grand Prix de Russie 2018, le Finlandais ayant été prié de s'écarter pour laisser la victoire à Hamilton.

Nico Rosberg, ancien équipier du septuple Champion du monde et avec qui la relation s'est rapidement détériorée, a récemment déclaré que l'arrivée de Russell pourrait rendre l'atmosphère chez Mercedes "plus tendue", tandis que Max Verstappen a estimé que Russell lui rendrait la vie "très dure". Cependant, l'intéressé est quant à lui convaincu que la cohabitation douloureuse entre Hamilton et Rosberg ne se reproduira plus car l'écurie a appris de ses erreurs.

"Je crois que Mercedes a eu une expérience claire d'une mauvaise dynamique au sein de l'équipe, et elle se montre absolument claire sur le fait qu'elle ne veut pas que cela se reproduise", a assuré Russell. "Personnellement, je ne veux pas ça non plus. Je trouve extrêmement important que les coéquipiers travaillent ensemble et motivent l'équipe. L'an prochain, c'est une nouvelle monoplace et une nouvelle réglementation. Il n'y a pas de garantie d'avoir la meilleure voiture. J'imagine que c'est notre travail en tant que pilotes de tirer ça vers le haut."

"Je dirais aussi que Lewis et moi sommes à des stades très différents de notre carrière, et je pense que ça aide. J'ai énormément de respect pour lui, je pense qu'être largement plus jeune et l'avoir admiré quand j'étais un jeune pilote de karting change beaucoup cette dynamique également. Je doute qu'il y ait le moindre problème."

partages
commentaires

Voir aussi :

Un bac à gravier fait son apparition au Paul Ricard

Article précédent

Un bac à gravier fait son apparition au Paul Ricard

Article suivant

Alfa Romeo 2022 : Giovinazzi patiente, Kubica n'y croit pas

Alfa Romeo 2022 : Giovinazzi patiente, Kubica n'y croit pas
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021