Barcelone, J5 - Giovinazzi, Gasly et Leclerc en un dixième

Antonio Giovinazzi, Pierre Gasly et Charles Leclerc se tiennent dans un mouchoir de poche à l'issue de la première matinée d'essais de la semaine à Barcelone.

Barcelone, J5 - Giovinazzi, Gasly et Leclerc en un dixième
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W10 avec des capteurs aéro
Lando Norris, McLaren MCL34
Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Lance Stroll, Racing Point F1 Team RP19
Alex Albon, Scuderia Toro Rosso STR14
George Russell, Williams FW42
Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38

Alors que les dix écuries de Formule 1 reprennent les tests de pré-saison en Catalogne après quatre jours de trêve, c'est Antonio Giovinazzi qui aborde la pause déjeuner en tête du classement. L'Alfa Romeo avait déjà montré un rythme intéressant lors des premières journées d'essais, et Giovinazzi a fait bon usage des pneus C4 pour s'emparer du meilleur temps dans la dernière demi-heure, en 1'18"589.

Derrière lui, à moins d'un dixième, on retrouve Pierre Gasly et Charles Leclerc. Le Français nous avait avertis : Red Bull n'a pas cherché la performance la semaine dernière. Avec un 1'18"647, Gasly a déjà établi le meilleur chrono de la RB15 depuis le début de ces essais hivernaux. Il devance de quatre millièmes la Ferrari de Leclerc, qui a passé plus de deux heures au stand en raison d'un problème lié au refroidissement. Tous deux étaient en gommes C3.

Deux autres écuries ont amélioré leur référence personnelle par rapport au premier test. La première est Racing Point, dont la RP19 est allée une demi-seconde plus vite aux mains de Lance Stroll pour tourner en 1'19"139 avec des pneus C3 prototypes. Les progrès sont d'autant plus encourageants du côté de Williams, qui a gagné 1,3 seconde par rapport à jeudi. George Russell s'est classé sixième en 1'19"662, derrière la Haas de Kevin Magnussen.

La STR14 d'Alexander Albon a également passé un long moment au stand pour une raison encore inconnue, l'Anglo-Thaïlandais prenant la septième place devant son compatriote Lewis Hamilton. Ce dernier a beau n'avoir tourné qu'en 1'20"332, son dernier secteur redoutable en 25"730 place le tour idéal en 1'17"087, avec les deux autres partiels de Giovinazzi.

Lire aussi :

Enfin, Nico Hülkenberg et Lando Norris ferment la marche pour Renault et McLaren, le vice-Champion F2 en titre ayant provoqué l'unique drapeau rouge de la matinée lorsqu'il a immobilisé sa MCL34 dans les graviers à 11h18, peut-être victime d'un souci technique. Cela a mis un terme à son roulage pour l'instant.

Toutefois, même les écuries qui ont connu quelques ennuis (McLaren, Ferrari et Toro Rosso) sont parvenues à couvrir près de 30 tours, tandis que Haas, Mercedes et Renault ont limé le bitume avec au moins 80 boucles chacune.

Spain Barcelone - Jour 5 (mi-journée)

  Pilote Écurie Temps (pneus) Trs
1 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1:18.589 (C4) 56
2 France Pierre Gasly Red Bull 1:18.647 (C3) 61
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1:18.651 (C3) 29
4 Canada Lance Stroll Racing Point 1:19.139 (proto) 44
5 Denmark Kevin Magnussen Haas 1:19.644 (C2) 84
6 United Kingdom George Russell Williams 1:19.662 (C3) 46
7 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 1:19.689 (C3) 39
8 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1:20.332 (C2) 83
9 Germany Nico Hülkenberg Renault 1:20.348 (C3) 80
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 1:22.306 (C3) 38

Pour rappel : cinq types de pneus slicks sont disponibles pour ces tests. Ils sont classés du plus dur (C1) au plus tendre (C5). Le composé prototype correspond au C3.

partages
commentaires
Nombreuses évolutions pour Mercedes à Barcelone

Article précédent

Nombreuses évolutions pour Mercedes à Barcelone

Article suivant

Xtrac probable candidat pour les boîtes de vitesses standard

Xtrac probable candidat pour les boîtes de vitesses standard
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone II
Catégorie Mardi
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021