Barcelone, J6 - Mercedes en tête, Ferrari et Red Bull se montrent

Mercedes a signé le meilleur temps de la dernière journée des essais hivernaux 2020 grâce à Valtteri Bottas, mais Ferrari et Red Bull ont haussé le ton.

Barcelone, J6 - Mercedes en tête, Ferrari et Red Bull se montrent

Après une matinée qui a parfois pris des airs de séance de qualifications, l'après-midi aura d'abord et principalement été consacré aux longs relais, sous un ciel qui s'est progressivement couvert après une percée du soleil durant la première heure suivant la pause. Plusieurs pilotes ont ainsi effectué des simulations de course, le plus éminent d'entre eux étant Charles Leclerc sur la Ferrari, qui a semblé afficher un rythme bien plus intéressant (avec trois relais de suite en pneus C2) vis-à-vis de la concurrence ce vendredi que les jours précédents. Le Monégasque aura été le pilote le plus actif avec plus de 180 tours.

Lire aussi :

Mais les conditions de plus en plus fraîches n'ont pas découragé les pilotes de s'essayer à la chasse au chrono. De ce côté-là, Valtteri Bottas (qui a succédé à Lewis Hamilton), dans une journée où Mercedes a clairement concentré son attention sur des relais courts, a délogé Daniel Ricciardo de la tête de la feuille des temps en signant un 1'16"1 en pneus C5 aux alentours de 16h35. Mais la performance notable de ce dernier jour de tests est peut-être venue de Red Bull.

La journée de l'écurie de Milton Keynes a été perturbée par la sortie de piste d'Alexander Albon en fin de matinée et des problèmes de freins pour Max Verstappen en début d'après-midi. Le Néerlandais s'est cependant offert plusieurs tours lancés armé des pneus C2 puis C3, signant avec ces derniers un temps de 1'16"3. Dans la dernière demi-heure, Verstappen a fait mieux avec 1'16"2 (pneus C4) avant un nouveau tour où il semblait en passe d'améliorer mais a relâché avant la ligne de chronométrage.

Un temps qui est derrière la référence absolue de ces essais, le 1'15"7 de Bottas en première semaine avec des pneus C5, mais comme d'habitude, difficile de décoder ce que cela signifie vraiment. Il faudra attendre, si tout se passe bien, Melbourne pour en savoir plus.

Spain Barcelone, J6 - Classement final

  Pilote Équipe Tours Temps (pneus)
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 79 1:16.196 
2 Max Verstappen Red Bull 45 1:16.269 
3 Australia Daniel Ricciardo Renault 65 1:16.276
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 181 1:16.360 
5 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 90 1:16.410 
6 France Esteban Ocon Renault 75 1:16.433 
7 Mexico Sergio Pérez Racing Point 154 1:16.634 
8 Spain Carlos Sainz McLaren 163 1:16.820 
9 United Kingdom George Russell Williams 146 1:16.871
10 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 160 1:16.914
11 France Romain Grosjean Haas 86 1:17.037 
12 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 115 1:17.415 
13 Kevin Magnussen Haas 29 1:17.495 
14 Thailand Alexander Albon Red Bull 59 1:17.803

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

partages
commentaires
Le numérique et les réseaux sociaux coûtent cher à la F1

Article précédent

Le numérique et les réseaux sociaux coûtent cher à la F1

Article suivant

Enquête sur le moteur : la FIA annonce un accord privé avec Ferrari

Enquête sur le moteur : la FIA annonce un accord privé avec Ferrari
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021