Berger : Mick Schumacher a "les gènes de pilote de course" de Michael

partages
commentaires
Berger : Mick Schumacher a
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
14 oct. 2018 à 17:03

Le responsable du DTM, Gerhard Berger, a déclaré que Mick Schumacher lui rappelait son père Michael à bien des égards et croit que le jeune Allemand peut arriver en Formule 1 s'il continue sur la lancée qui lui a permis de conquérir le titre en F3 Europe.

Mick Schumacher avec Gerhard Berger
Le Champion 2018, Mick Schumacher, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Gerhard Berger
Mick Schumacher, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Podium : le vainqueur Michael Schumacher, Benetton, le second Johnny Herbert, Benetton, le troisième Gerhard Berger
Le Champion Mick Schumacher, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz

Mick Schumacher a scellé le titre de F3 Europe ce samedi, à une course de la fin de saison, 28 ans après le sacre de son père Michael en F3 allemande, lors d'une saison qui s'était aussi achevée à Hockenheim. Le septuple Champion du monde de F1 a été le moteur de la carrière en karting de Mick jusqu'à l'accident de ski de 2013 qui lui a causé de graves lésions cérébrales et pour lesquelles il est toujours actuellement soigné en Suisse.

Lire aussi :

Mick avait 14 ans au moment de l'accident et court depuis avec les inscriptions "Keep Fighting" et "Never Give Up" ("Continue de te battre" et "N'abandonne jamais") sur sa voiture.

Après la course de samedi, Berger – qui avait été remplacé par Schumacher chez Ferrari en 1996 quand lui faisait le chemin inverse pour aller chez Benetton – a déclaré : "Évidemment, je suis heureux pour Mick. Il a triomphé et remporté le titre tôt grâce à un podium, par ses propres moyens. Cependant, je suis aussi très heureux pour Michael Schumacher et je souhaite qu'il soit de retour avec nous un jour pour voir la future carrière de Mick."

"Mick ne ressemble pas seulement à son père, il n'a pas seulement la même posture et la même démarche, il a également les mêmes avant-bras que son père, comme je l'ai remarqué aujourd'hui. Mais ce qui est crucial est que, surtout lors des dernières semaines, il a prouvé qu'il avait les gènes de pilote de course. S'il est capable de maintenir ce niveau de performance, sa carrière va passer par la Formule 1."

Avec Adam Cooper 

Article suivant
Alonso : "Ce n'est pas moi qui critique cette F1, c'est le monde entier"

Article précédent

Alonso : "Ce n'est pas moi qui critique cette F1, c'est le monde entier"

Article suivant

Wolff ne veut pas s'immiscer dans les choix stratégiques de Mercedes

Wolff ne veut pas s'immiscer dans les choix stratégiques de Mercedes
Charger les commentaires