La Brawn GP de 2009 sera dans F1 2018

F1 2018, le jeu de Codemasters fera de nouveau la part belle aux monoplaces historiques ou marquantes, dont l'éditeur a dévoilé les deux premières présentes, en plus de toutes celles de l'édition 2017.

La Brawn GP de 2009 sera dans F1 2018
Le logo du jeu vidéo F1 2018
Le jeu vidéo F1 2018 à Monaco
2003 Williams FW25
Le jeu vidéo F1 2018 à Monaco
Le jeu vidéo F1 2018 à Monaco
2009 Brawn BGP-001
Le jeu vidéo F1 2018 à Monaco
Le jeu vidéo F1 2018 à Monaco
Charger le lecteur audio

Comme l'an passé, Codemasters va s'employer à savamment distiller le contenu disponible dans F1 2018 et notamment du côté des monoplaces classiques.

Si l'on sait depuis l'E3 que le prochain jeu sous licence officielle disposera de l'ensemble des monoplaces classiques de l'édition 2017, il reste maintenant à savoir quelles "nouvelles anciennes F1" seront désormais jouables à partir du 24 août prochain, date de sortie de ce nouvel opus, sur PC, PS4 et Xbox One.

En marge de la publication d'une nouvelle vidéo, ce sont donc la Brawn BGP 001 de 2009, qui a permis à Jenson Button de remporter son titre mondial, et la Williams FW25 de 2003, qui a offert à Williams la seconde place du classement constructeurs, qui ont été présentées.

Codemasters précise, dans un communiqué officiel, que "ces deux voitures seront présentes dans l'édition Headline de F1 2018, disponible dès maintenant en précommande. Elles seront également proposées en DLC par la suite, après le lancement du jeu. D'autres véhicules classiques intégrés dans le jeu seront annoncés dans les semaines à venir".

"Les joueurs qui pré-commanderont ou qui achèteront un exemplaire 'Day One' de F1 2018 auront accès à deux voitures exclusives, la Brawn BGP 001 de 2009 et la Williams FW25 de 2003, ainsi qu’au contenu DLC associé à l'édition Headline de F1 2018. Il sera également possible d'acheter ces deux voitures au sein d'un pack à une date ultérieure".

En sus, Paul Jeal, directeur de la franchise Formula 1 chez Codemasters, d'expliquer : "L'ajout de véhicules classiques dans l'épisode de l'an dernier a été très bien reçu par nos joueurs et par les fans de F1, et nous voulions aller plus loin en proposant encore plus de véhicules classiques dans F1 2018. La Brawn est la voiture classique la plus demandée par notre communauté de passionnés de F1, et nous sommes très heureux de pouvoir l'intégrer dans le jeu."

"Remporter les deux titres de champion du monde, pilote et constructeur, lors de leur unique saison fut un exploit sensationnel et la Brawn est devenue immédiatement légendaire. En plus, elle est vraiment magnifique", ajoute Paul. "La Williams de 2003 a également été une voiture fantastique, qui s'est améliorée au fil de la saison. Juan Pablo Montoya a réussi l'exploit de monter 8 fois de suite sur le podium, et je suis certain que les joueurs seront ravis de pouvoir en prendre le volant."

partages
commentaires
Montezemolo : Marchionne est "jaloux" de la gloire passée de Ferrari
Article précédent

Montezemolo : Marchionne est "jaloux" de la gloire passée de Ferrari

Article suivant

Renault surmotivé à l'idée de courir en France

Renault surmotivé à l'idée de courir en France
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021