Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Quand Horner s'introduisait dans les stands et rencontrait Senna

partages
commentaires
Quand Horner s'introduisait dans les stands et rencontrait Senna
Par :
19 juil. 2019 à 13:28

Christian Horner se remémore la première fois qu'il a mis les pieds dans le paddock de la Formule 1, rencontrant au passage Ayrton Senna et Nigel Mansell... alors qu'il n'avait pas le droit d'être là !

C'était un jour de juin 1991. Un certain Christian Horner, alors âgé de 17 ans, s'est introduit dans la voie des stands du circuit de Silverstone, où plusieurs écuries menaient des essais pneumatiques pour le compte de Goodyear, qui équipait 14 des 18 équipes du plateau. Parmi elles, les deux top teams du moment, McLaren et Williams, avec les stars qu'étaient Ayrton Senna et Nigel Mansell ; le Brésilien allait remporter son troisième titre mondial aux dépens de l'Anglais. Horner les a rencontrés tous les deux ce jour-là.

Lire aussi :

"L'un de mes souvenirs les plus anciens de Silverstone date de 1991, juste après avoir passé mon permis de conduire dans ma très flashy Coccinelle", relate l'actuel directeur de Red Bull Racing, en photo en 1993 ci-dessus. "À l'époque, ils faisaient des essais pneumatiques pour Goodyear ici en juin, un mois avant le Grand Prix."

"Jeune pilote de karting, j'ai réussi à trouver un trou dans le grillage. Je ne sais pas s'il y est encore – à Copse, on passe dans le tunnel et il y a un trou dans le grillage. Je suis passé dessous en rampant, je suis parvenu à entrer dans la voie des stands et j'ai essayé de faire comme si j'étais censé être là."

Ayrton Senna, McLaren MP4/6

"Je portais une veste de karting et je me suis retrouvé nez à nez avec Ayrton Senna. C'était un moment d'exception pour moi, il faisait partie de mes héros. Il venait d'avoir un accident de jet-ski et ne pilotait donc pas beaucoup, mais il a remarqué le logo de karting sur ma veste et a commencé à me poser des questions à ce sujet. Je me suis dit : 'Incroyable ! Cette journée ne peut pas mieux tourner !'"

Et pourtant, Horner a ensuite pu approcher Nigel Mansell, héros britannique de son époque, et ses ingénieurs : "Je suis parvenu à me faufiler dans un garage, et Nigel testait sa Williams. Dieu sait comment, je suis parvenu à entendre ce qu'il disait : ils lui demandaient ce qui l'empêchait d'aller plus vite dans Becketts. Je me rappelle qu'il a répondu : 'J'ai du mal à aligner mes yeux avec les trous de la cagoule, on va tellement vite à cet endroit-là ! C'est un souvenir génial pour moi, c'était la cerise sur le gâteau. Rencontrer Senna, puis Mansell, et enfin rentrer à la maison dans ma Coccinelle."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Le nouveau contrat protégera Silverstone d'une course à Londres

Article précédent

Le nouveau contrat protégera Silverstone d'une course à Londres

Article suivant

Alfa Romeo assure que Giovinazzi n'est "pas sous pression"

Alfa Romeo assure que Giovinazzi n'est "pas sous pression"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nigel Mansell , Ayrton Senna Boutique
Auteur Benjamin Vinel