Le COTA sous la menace d'une lourde perte financière

Terre d'accueil de la F1 et du MotoGP aux États-Unis, le Circuit des Amériques est confronté au refus de l'État du Texas de verser la subvention annuelle mise en place depuis 2012.

Le COTA sous la menace d'une lourde perte financière
Charger le lecteur audio

Le business model du circuit repose sur une participation annuelle d'un fonds dédié aux événements majeurs (Major Events Trust Fund), qui historiquement a toujours pris en charge les droits d'organisation payés à la F1. Cet argent a toujours été versé quelques mois après chaque édition du Grand Prix, car il doit provenir des recettes fiscales générées par l'afflux de spectateurs.

Depuis la première édition du Grand Prix en 2012, le COTA a toujours reçu plus de 17 millions d'euros chaque année et en attendait plus de 22 après la course de l'an passé. Mais l'État a rejeté la demande formelle du COTA pour 2018, affirmant qu'il n'avait pas soumis de plan de prévention contre le trafic d'êtres humains avant la date butoir du 19 septembre, soit un mois avant le GP. Cette exigence était liée à une répression plus forte de la prostitution par les autorités texanes.

Lire aussi :

"Dans ce cas précis, la loi est claire et si un plan de prévention contre le trafic d'êtres humains n'a pas été présenté 30 jours avant un événement, le remboursement du Major Events Fund ne peut pas avoir lieu", a fait savoir le gouverneur du Texas, Greg Abbott. "L'État du Texas et le COTA entretiennent un partenariat productif, qui a un impact économique phénoménal sur la ville d'Austin et sur tout l'État, et nous travaillons déjà avec le COTA pour le Grand Prix de l'année prochaine."

Du côté du Circuit des Amériques, on répond qu'un plan de prévention avait déjà été mis en place pour l'épreuve de MotoGP en début d'année 2018, et que celui-ci était "resté en place pour la totalité de la saison 2018". Rappelant que le remboursement pour l'édition 2017 n'avait été effectué que sous 10 mois, le vice-président du COTA Rick Abbott espère encore une issue favorable au dossier.

Si le circuit ne perçoit pas cette rentrée d'argent importante, cela pourrait constituer une menace considérable pour l'avenir du Grand Prix des États-Unis à Austin. Cette mauvaise nouvelle intervient au lendemain de celle qui affecte le Grand Prix du Mexique, qui ne sera plus financé par l'État et dont le contrat arrivera à son terme après l'édition 2019.

Le départ

partages
commentaires
Technique - Les nouveaux ailerons avant passés au crible
Article précédent

Technique - Les nouveaux ailerons avant passés au crible

Article suivant

Renault a de la compassion pour Williams

Renault a de la compassion pour Williams
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021