Course - Leclerc résiste âprement à Hamilton et conquiert Monza !

Charles Leclerc (Ferrari) s'est imposé au Grand Prix d'Italie de Formule 1 lors d'une course marquée par une lutte dure et parfois à la limite avec Lewis Hamilton (Mercedes). Le Britannique a finalement terminé troisième derrière Valtteri Bottas (Mercedes).

Après de la pluie dans la nuit et une piste humide dans la matinée, c'est bien sur le sec et sous un ciel nuageux que démarre la 14e manche de la saison 2019 de F1. Si la première ligne est occupée par Charles Leclerc et Lewis Hamilton, après la fin houleuse des qualifications ce samedi, le fond de grille voit beaucoup de pilotes peu habitués à être aussi loin. Ainsi, Lando Norris, Pierre Gasly, Sergio Pérez et Max Verstappen ont été renvoyés en fond de grille après un changement complet de leur unité de puissance. Kimi Räikkönen part des stands après un changement de spécification moteur sous régime de parc fermé. Les 12 premiers pilotes ainsi que Romain Grosjean sont en tendres sur la grille, les autres en mediums.

Vidéo :

À l'extinction des feux, Hamilton se porte presque à la hauteur de Leclerc mais la puissance de la Ferrari fait son office et permet au Monégasque de conserver l'avantage. Le Britannique, coincé à l'intérieur au premier virage voit Bottas lui faire l'extérieur mais, mieux placé pour le virage suivant, reprend la seconde place. Derrière, du grabuge oblige certains pilotes à passer par l'échappatoire. Verstappen est parmi les pilotes touchés et doit passer par les stands pour changer d'aileron avant, après un contact avec Pérez. Vettel, un temps dépassé par Hülkenberg dans la seconde chicane reprend la quatrième position dans la ligne droite de départ/arrivée.

Dans le troisième tour, Albon, neuvième, lance une attaque osée sur Sainz à l'intérieur dans la seconde chicane. L'Espagnol réaccélère mieux et se positionne à l'intérieur pour aborder le premier Lesmo, mais les deux voitures se touchent et Albon est contraint d'aller dans les graviers. Il reprend la piste 11e. Chez Renault, dont les deux pilotes ferment le top 6, Ricciardo prend l'avantage, grâce au DRS, sur son équipier à l'entame du cinquième tour. Aux avant-postes, Leclerc s'échappe progressivement devant Hamilton alors que Vettel revient sur Bottas.

Vettel, l'erreur puis la faute

Mais dans le sixième tour, l'Allemand commet une erreur et part en tête-à-queue dans Ascari. Un temps dans l'herbe à l'intérieur du virage, le pilote Ferrari effectue une manœuvre très dangereuse en reprenant la piste à la perpendiculaire en plein milieu du virage et alors que des monoplaces passent. Il accroche la Racing Point de Stroll et fait partir le Canadien en toupie à la sortie de la chicane. Ce dernier effectue d'ailleurs la même manœuvre en repartant directement et en obligeant Gasly à sortir dans les graviers pour l'éviter. L'aileron de Vettel est abîmé et il doit passer au stand, ce qui le fait retomber au 19e rang. Les commissaires se saisissent des retours en piste de Vettel et Stroll. Peu après, Grosjean est contraint à un changement de pneus suite à un tête-à-queue à la sortie d'Ascari alors que Magnussen et Albon se touchent dans la seconde chicane.

Alors que Vettel écope et exécute un stop-and-go de 10 secondes suite à son infraction au 13e tour, le faisant repartir à un tour, le trio de tête se tient en moins de trois secondes. Le stand Ferrari évoque un changement de plan pour Leclerc, désormais seul aux prises avec les deux W10. Stroll est à son tour pénalisé par les commissaires d'un drive through. D'autres pénalités tombent : Räikkönen est pénalisé d'un stop-and-go de 10 secondes à son tour pour être parti avec les mauvais pneus et Albon pour avoir court-circuité la seconde chicane.

Duel âpre entre Leclerc et Hamilton

Au 19e tour, Hamilton passe par les stands pour chausser des mediums. Cela oblige Leclerc à le faire dans le tour suivant, pour monter des durs. Les deux hommes se retrouvent séparés de quelques dixièmes. La lutte s'engage : le Britannique est dans la zone DRS du Monégasque. Au 23e passage, profitant d'une aspiration offerte par Hülkenberg, Hamilton essaie de faire pression sur Leclerc au freinage de la première chicane. Bien positionné vers la seconde chicane, Hamilton se porte à hauteur de la Ferrari à l'extérieur. Mais dans la zone de freinage, le #16 tasse le #44, obligeant le quintuple Champion du monde à freiner en partie hors piste et à passer par l'échappatoire. Devant cette infraction, la direction de course utilise le drapeau blanc et noir pour avertir Leclerc.

Vidéo :

La situation se stabilise ensuite avec un écart autour de la seconde entre les leaders. Bottas s'arrête finalement au 27e tour, laissant la première place à Leclerc. Pour Sainz, en revanche, c'est l'abandon : l'Espagnol a vu une de ses roues avant mal fixée au stand, il immobilise sa McLaren dès la sortie des stands. La Virtual Safety Car est brièvement déployée pour évacuer la MCL34. Quelques instants plus tard, elle est remise en vigueur cette fois pour retirer la Toro Rosso de Kvyat, victime d'un problème moteur et à l'arrêt à la sortie de la première chicane. Plusieurs pilotes en profitent pour ravitailler, dont Ricciardo qui consolide alors sa quatrième place.

Leclerc à la limite

La course est relancée au 32e tour, avec toujours moins d'une seconde entre Leclerc et Hamilton. Bottas, sur des pneus plus frais, est sur un meilleur rythme mais à une demi-douzaine de secondes du duo, et prend un tour à Vettel, 14e, dans le 33e passage. Hamilton est proche de Leclerc mais la SF90 fait montre de sa puissance dans la ligne droite principale et est difficile à rattraper, même avec le DRS pour la W10. Au 36e tour, Hamilton se fait très pressant sur Leclerc. Le pilote Ferrari manque son freinage à la première chicane et la coupe. À la sortie, Hamilton peut se porter à hauteur de son adversaire mais ce dernier défend en zigzaguant avant la chicane et l'en empêche. Les commissaires écarte toute sanction pour le court-cirtuitage de la chicane.

Vidéo :

Pendant ce temps, Bottas se rapproche irrémédiablement. Au 41e tour, au freinage de la chicane, Hamilton est contraint de passer par l'échappatoire après un blocage. Bottas passe son équipier et est désormais la principale menace pour Leclerc qui hausse le rythme pour tenter de résister. Hamilton est rapidement décroché. Dans les derniers tours, Bottas peine à revenir à moins d'une seconde de la Ferrari SF90.

Au 50e passage, Hamilton qui était à six secondes de Bottas passe par les stands pour jouer le meilleur tour en mettant des tendres, ce qu'il réussit dans l'avant-dernier tour. À ce moment précis, le Finlandais revient à quelques dixièmes de Leclerc. Cependant, en voulant retarder au maximum son freinage à la chicane, il perd du temps et donne de l'air à la Ferrari. À l'entame du dernier tour, Bottas reprend la zone DRS et revient sur Leclerc avant de se manquer dans la seconde chicane et de donner suffisamment d'espace pour que Leclerc l'emporte une seconde fois.

Italy Grand Prix d'Italie 2019

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 53 1:15'26.665  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 53 1:15'27.50 0.835
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 53 1:16'01.864 35.199
4 Australia Daniel Ricciardo Renault 53 1:16'12.180 45.515
5 Germany Nico Hülkenberg Renault 53 1:16'24.830 58.165
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 53 1:16'25.980 59.315
7 Mexico Sergio Pérez Racing Point 53 1:16'40.467 1'13.802
8 Netherlands Max Verstappen Red Bull 53 1:16'41.157 1'14.492
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 52 1 lap  
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 52 1 lap  
11 France Pierre Gasly Toro Rosso 52 1 lap  
12 Canada Lance Stroll Racing Point 52 1 lap  
13 Germany Sebastian Vettel Ferrari 52 1 lap  
14 United Kingdom George Russell Williams 52 1 lap  
15 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 52 1 lap  
16 France Romain Grosjean Haas 51 1 lap  
17 Poland Robert Kubica Williams 51 2 laps  
  Denmark Kevin Magnussen Haas 43    
  Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 29    
  Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 27    
partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le GP d'Italie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP d'Italie en direct

Article suivant

Hamilton cède face à Ferrari et Leclerc : "J'ai fait de mon mieux"

Hamilton cède face à Ferrari et Leclerc : "J'ai fait de mon mieux"
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021