EL1 - Verstappen devance Ricciardo, Ferrari à deux secondes

partages
commentaires
EL1 - Verstappen devance Ricciardo, Ferrari à deux secondes
Par : Benjamin Vinel
23 nov. 2018 à 10:38

Red Bull Racing a signé le doublé en Essais Libres 1 au Grand Prix d'Abu Dhabi de Formule 1, alors que la Scuderia Ferrari est en retrait.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, avec le numéro 1 à l'avant
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Robert Kubica, Williams FW41
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Antonio Giovinazzi, Sauber C37

Le soleil brillait sans le moindre nuage dans le ciel pour cette première séance d'essais libres. Les pilotes de Formule 2 se concentrant sur leur dernier meeting de la saison, il n'y avait que deux essayeurs en piste : les futurs titulaires Antonio Giovinazzi (chez Sauber) et Robert Kubica, confirmé ce jeudi chez Williams pour la saison 2019 de Formule 1.

Lire aussi :

Chez Ferrari, alors que les deux titres mondiaux sont joués, on se prépare déjà pour la campagne à venir. La réglementation va en effet légèrement évoluer au niveau des ailerons avant, qui seront notamment 200 mm plus larges. Kimi Räikkönen a donc commencé par tester un prototype d'aileron à vitesse constante, avec d'imposants outils de mesure aérodynamique derrière les roues avant. La collecte de données était clairement à l'ordre du jour chez Red Bull également.

Il a fallu attendre plus de 20 minutes pour des tours chronométrés, et Lewis Hamilton (qui arbore exceptionnellement le #1) a été le premier à tourner en moins de 100 secondes, avec un chrono de 1'39"675 en pneus hypertendres. Le pilote Mercedes a ensuite amélioré en 1'39"576.

C'est toutefois Max Verstappen, bien plus rapide dans le dernier partiel, qui a conclu en tête les 40 premières minutes – à l'issue desquelles chaque concurrent doit rendre un train de pneus à Pirelli. Le Néerlandais a signé un 1'39"287, devançant Hamilton de trois dixièmes, Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas d'une demi-seconde. Les Ferrari étaient reléguées à plus d'une seconde, devant les Force India, qui menaient le milieu de tableau. Seul Stoffel Vandoorne n'avait pas encore de chrono à son actif, malgré six tours parcourus.

C'est à ce moment-là que Marcus Ericsson est parti en tête-à-queue à la sortie du virage 2. Le Suédois, qui dispute peut-être son dernier Grand Prix en Formule 1, a heurté le mur mais n'a endommagé que son aileron avant.

Verstappen persiste et signe

Verstappen a ensuite chaussé un nouveau train d'hypertendres et a amélioré de huit dixièmes, en 1'38"491. Les Mercedes, en revanche, n'ont pas gagné beaucoup de temps, se retrouvant reléguées à une seconde du Néerlandais, mais Hamilton avait adopté les ultratendres, Bottas les supertendres. Ricciardo, avec les hypertendres, s'est approché à moins d'une demi-seconde de son coéquipier.

Les Ferrari, qui ont fait la deuxième partie de séance en supertendres sans améliorer, étaient à près de deux secondes de la référence établie par Verstappen, et étaient donc devancées au classement par la Force India d'Esteban Ocon et la Haas de Kevin Magnussen (hypertendres). Carlos Sainz et Romain Grosjean, à une demi-seconde d'Ocon en ultratendres et hypertendres respectivement, complétaient le top 10.

Antonio Giovinazzi devançait Marcus Ericsson de trois dixièmes chez Sauber, bien que l'on ne puisse évidemment pas en tirer de conclusions, tandis que le calvaire de McLaren continue : Stoffel Vandoorne et Fernando Alonso se sont classés 18e et 19e. Robert Kubica, quant à lui, est bon dernier à 4"501 du meilleur temps, mais le Polonais ne semble pas avoir recherché la performance.

Un vibreur en forme de saucisse ajouté derrière la bordure principale à l'extérieur du virage 20 a été l'un des principaux points de discussion, puisque très emprunté lors de cette séance, il a vu son état se détériorer très rapidement. À tel point qu'il a finalement été demandé à certains pilotes de l'éviter, en raison du risque de crevaison !

 

Quant à Pierre Gasly, sa séance s'est achevée dans un panache de fumée lorsqu'il est rentré au stand à quelques minutes du drapeau à damier. La raison n'en est pas encore connue. Carlos Sainz, lui, est parti en tête-à-queue dans les derniers instants et a frôlé le TecPro.

Les Essais Libres 2, disputés au crépuscule, devraient être bien plus représentatifs de ce que seront les conditions en qualifications et en course.

United Arab Emirates GP d'Abu Dhabi - Essais Libres 1

  Pilote Équipe   Trs Temps Écart  
1 Netherlands Max Verstappen  Red Bull 27 1'38.491  
2 Australia Daniel Ricciardo  Red Bull 19 1'38.945 0.454
3 Finland Valtteri Bottas  Mercedes 29 1'39.452 0.961
4 United Kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 26 1'39.543 1.052
5 France Esteban Ocon  Force India 26 1'40.102 1.611
6 Denmark Kevin Magnussen  Haas 21 1'40.235 1.744
7 Finland Kimi Räikkönen  Ferrari 24 1'40.417 1.926
8 Germany Sebastian Vettel  Ferrari 21 1'40.453 1.962
9 Spain Carlos Sainz Renault 21 1'40.588 2.097
10 France Romain Grosjean  Haas 24 1'40.663 2.172  
11 France Pierre Gasly  Toro Rosso 17 1'40.671 2.180  
12 Germany Nico Hülkenberg  Renault 24 1'41.023 2.532
13 Mexico Sergio Pérez  Force India 23 1'41.075 2.584  
14 New Zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 26 1'41.137 2.646  
15 Canada Lance Stroll  Williams 22 1'41.493 3.002  
16 Italy Antonio Giovinazzi  Sauber 24 1'41.662 3.171  
17 Sweden Marcus Ericsson  Sauber 22 1'41.928 3.437
18 Belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 22 1'42.114 3.623  
19 Spain Fernando Alonso  McLaren 16 1'42.313 3.822
20 Poland Robert Kubica  Williams 26 1'42.992 4.501  

Article suivant
Hamilton autorisé à porter le numéro 1 à Abu Dhabi

Article précédent

Hamilton autorisé à porter le numéro 1 à Abu Dhabi

Article suivant

Mercedes prendra une décision sur le moteur de Hamilton après les EL2

Mercedes prendra une décision sur le moteur de Hamilton après les EL2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Essais Libres 1
Auteur Benjamin Vinel