EL3 - Hamilton, son ombre est là

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des derniers essais libres de la saison 2017 de F1 à l'occasion du Grand Prix d'Abu Dhabi. Il devance son équipier Valtteri Bottas et compte une demi-seconde d'avance sur les Ferrari.

EL3 - Hamilton, son ombre est là
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 et Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team VF-17
Marcus Ericsson, Sauber C36
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Fernando Alonso, McLaren MCL32 et Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Un dessin sur un mur
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10

Vettel est le premier à prendre la piste sous le chaud soleil émirati mais c'est Vandoorne qui inscrit le premier un temps avec 1'41"1, en ultratendres. C'est longtemps le seul chrono réalisé, avant que Räikkönen ne prenne les commandes, après 12 minutes de roulage, en 1'38"9 et avec un blocage de roue à l'épingle. 

Hamilton fait mieux de 0"297 et s'empare de la tête sur sa première tentative, avant de lâcher un 1'38"1, 471 millièmes devant Bottas et huit dixièmes devant les Ferrari. Comme souvent le samedi matin, les Red Bull sortent autour de la mi-séance : Ricciardo est relégué à tout juste une seconde de la Mercedes numéro 44.

La séance est légèrement perturbée, au bout d'une demi-heure, par un parasol qui se trouve en milieu de piste au virage 8. Le Virtual Safety Car est brièvement déployé pour qu'un commissaire puisse le dégager.

 

Après ce moment qui rappelle à tous que les vacances sont pour bientôt, Räikkönen, sur un nouveau train de pneus ultratendres, prend la tête avec un 1'38"157, deux millièmes devant Hamilton. Vettel échoue à 0"017 de son équipier. Mais le Champion du monde 2017 ne laisse pas longtemps le soin au Finlandais de conserver l'avantage puisqu'il réalise 1'37"627. Bottas revient à 0"273 après son propre tour chronométré. Ricciardo est à sept dixièmes et Verstappen à quasiment une seconde. Les McLaren d'Alonso et Vandoorne sont à plus d'une seconde et demie.

Globalement, le milieu de peloton est très serré puisque entre le double Champion du monde, septième, et Ocon, 13e, il n'y a que trois dixièmes.

La fin de séance est marquée, comme ce vendredi, par un chassé-croisé du plus bel effet, certains pilotes cherchant à gagner des places en piste pour pouvoir partir depuis des positions intéressantes sur la grille pour la simulation de départ. C'est notamment le cas de Hamilton qui avale plusieurs voitures. C'est clairement le moment le plus spectaculaire des essais libres de ce week-end d'Abu Dhabi, à égalité avec le parasol fou.

 Grand Prix d'Abu Dhabi 2017 - Essais Libres 3

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart
1 united_kingdom Lewis Hamilton Mercedes 19 1'37.627  
2 finland Valtteri Bottas Mercedes 21 1'37.900 0.273
3 finland Kimi Räikkönen Ferrari 22 1'38.157 0.530
4 germany Sebastian Vettel Ferrari 22 1'38.174 0.547
5 australia Daniel Ricciardo Red Bull 16 1'38.340 0.713
6 netherlands Max Verstappen Red Bull 14 1'38.587 0.960
7 spain Fernando Alonso McLaren 15 1'39.155 1.528
8 belgium Stoffel Vandoorne McLaren 18 1'39.277 1.650
9 spain Carlos Sainz Renault 15 1'39.340 1.713
10 mexico Sergio Pérez Force India 19 1'39.367 1.740
11 brazil Felipe Massa Williams 16 1'39.383 1.756
12 germany Nico Hülkenberg Renault 18 1'39.396 1.769
13 france Esteban Ocon Force India 18 1'39.500 1.873
14 denmark Kevin Magnussen Haas 19 1'39.831 2.204
15 france Romain Grosjean Haas 19 1'40.079 2.452
16 germany Pascal Wehrlein Sauber 20 1'40.307 2.680
17 canada Lance Stroll Williams 16 1'40.572 2.945
18 france Pierre Gasly Toro Rosso 21 1'40.737 3.110
19 sweden Marcus Ericsson Sauber 21 1'40.789 3.162
20 new_zealand Brendon Hartley Toro Rosso 23 1'40.883 3.256
partages
commentaires
Wehrlein attend des nouvelles de Williams
Article précédent

Wehrlein attend des nouvelles de Williams

Article suivant

Wolff : Kubica "mérite" le baquet Williams

Wolff : Kubica "mérite" le baquet Williams
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021