EL3 - Verstappen en tête avant les qualifs

Max Verstappen a signé le meilleur temps des Essais Libres 3 du Grand Prix du Portugal, devançant les Mercedes de plusieurs dixièmes.

EL3 - Verstappen en tête avant les qualifs

Si les Mercedes avaient l'avantage lors des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix du Portugal, c'est bien Max Verstappen qui a pris l'avantage en EL3 sur l'Autódromo Internacional do Algarve.

Lire aussi :

Après un début de séance calme où l'on a surtout vu les Haas en piste, les chronos n'ont pas tardé à chuter par rapport à ce vendredi. Peu avant la mi-séance, c'était l'Alpine d'Esteban Ocon qui menait la danse avec un chrono de 1'19"672 en mediums, devant Charles Leclerc en 1'19"674 et Sergio Pérez en 1'19"711, tous deux en tendres ; la première tentative rapide des Mercedes et de Verstappen a été gâchée par une intervention de la voiture de sécurité virtuelle, lorsqu'un panneau publicitaire a été arraché par le vent.

Le quart d'heure suivant a vu Pierre Gasly améliorer la référence de son compatriote en mediums, avec un 1'19"536, tandis que les pilotes ayant chaussé les tendres sont allés bien plus vite : Verstappen a pris la première place en 1'18"545, reléguant Lewis Hamilton à deux dixièmes, ainsi que Pérez et Ocon à trois dixièmes. Leclerc complétait le top 5 devant Valtteri Bottas, ce dernier accusant un déficit de 0"650, tandis que Fernando Alonso a vu un temps de 1'18"735 annulé pour non-respect des limites de la piste.

Si Verstappen s'est plaint à la radio de ne pas avoir d'adhérence sur le train avant, ça n'a pas empêché le pilote Red Bull d'améliorer encore le meilleur temps, en 1'18"489, sans même établir la référence dans un des trois secteurs. Les Mercedes de Hamilton et Bottas n'ont pu faire mieux que 1'18"725 et 1'18"820 respectivement, devançant Pérez (1'18"840) et Ocon (1'18"860), ce petit monde se tenant dans un mouchoir de poche. Alpine semble donc confirmer son niveau de performance.

Les deux Ferrari ont tourné en 1'19"0, suivies par la McLaren de Lando Norris et les AlphaTauri prenant en sandwich l'Alfa Romeo de Kimi Räikkönen. L'écurie suisso-italienne connaît un beau regain de forme et fait partie des sept équipes à moins d'une seconde du meilleur temps. Une fois n'est pas coutume, Haas ne ferme pas la marche, avec le 15e temps pour Mick Schumacher en 1'20"033, qui place l'écurie américaine près d'un dixième devant Aston Martin (dont les pilotes ont fait leur meilleur temps en mediums) et Williams.

Aucun accident n'a été à déplorer dans cette séance, même si Mick Schumacher, Kimi Räikkönen, Lando Norris et Nikita Mazepin se sont fait remarquer par diverses pirouettes. 

Portugal Grand Prix du Portugal - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 21 1'18.489  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 21 1'18.725 0.236
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 19 1'18.820 0.331
4 Mexico Sergio Pérez Red Bull 25 1'18.840 0.351
5 France Esteban Ocon Alpine 19 1'18.860 0.371
6 Monaco Charles Leclerc Ferrari 23 1'19.001 0.512
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 24 1'19.050 0.561
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 18 1'19.272 0.783
9 France Pierre Gasly AlphaTauri 26 1'19.374 0.885
10 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 26 1'19.415 0.926
11 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 25 1'19.485 0.996
12 Australia Daniel Ricciardo McLaren 19 1'19.582 1.093
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 23 1'19.588 1.099
14 Spain Fernando Alonso Alpine 20 1'19.949 1.460
15 Germany Mick Schumacher Haas 22 1'20.033 1.544
16 Canada Lance Stroll Aston Martin 17 1'20.090 1.601
17 United Kingdom George Russell Williams 18 1'20.127 1.638
18 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 21 1'20.214 1.725
19 Canada Nicholas Latifi Williams 19 1'20.681 2.192
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 20 1'20.690 2.201

partages
commentaires
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Article précédent

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Article suivant

Alfa Romeo demande une révision de la pénalité de Räikkönen à Imola

Alfa Romeo demande une révision de la pénalité de Räikkönen à Imola
Charger les commentaires
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021