Le légendaire photographe de Ferrari en F1 a été fait chevalier par la République italienne

Ercole Colombo, l'un des plus éminents photographes de F1 de ces 50 dernières années, a été fait Chevalier de l'Ordre du mérite de la République italienne, l'un des plus grands honneurs du pays.

Le légendaire photographe de Ferrari en F1 a été fait chevalier par la République italienne

Colombo est originaire de Monza et sa passion pour le sport automobile a débuté en 1951 grâce à son père, qui l'a emmené voir courir Fangio et Ascari au Grand Prix d'Italie à l'âge de sept ans sur le légendaire autodrome près de la maison familiale. Il a toujours son studio à quelques centaines de mètres de l'entrée du circuit.

Il a été le photographe d'Enzo Ferrari pendant de nombreuses années, prenant d'innombrables clichés dans les coulisses ainsi que sur les courses. Depuis la mort du Commendatore en 1988, Ercole a continué à fournir des images des Grands Prix de F1 à la Scuderia.

En 2018, son archive photographique, plus grande collection privée au monde d'images Ferrari, a été acquise par Motorsport Network et fait aujourd'hui partie de Motorsport Images, aux côtés du travail de Rainer Schlegelmilch, de LAT, de Sutton Images et de Giorgio Piola.

"Je suis honoré par cette distinction inattendue", a déclaré Colombo. "Je suis quelqu'un de normal, qui a travaillé pendant 60 ans et qui a toujours fait son travail avec passion et investissement. Mon travail célèbre le monde merveilleux des voitures et de la course. Je suis fier que mes photos vivent dans le futur et qu'elles puissent raconter les histoires que j'ai captées avec mon objectif."

"Il faut être curieux pour être photographe. Il faut essayer de capturer les moments que l'on juge importants. Une photo, si elle est bien prise, si elle est parfaite, n'a pas besoin d'explication et vous raconte ce qui s'est passé."

Le cliché préféré d'Ercole, parmi les millions qu'il a pris, est celui très célèbre de 1980, où Enzo Ferrari embrasse son pilote Gilles Villeneuve, qu'il considérait presque comme un fils.

1980, Modène, Enzo Ferrari avec Gilles Villeneuve

"Nous étions à Casinalbo, près de Modène, pendant la conférence de présentation de l'année à venir", se souvient Ercole. "La veille, pendant le Grand Prix d'Italie, Gilles Villeneuve avait eu un terrible accident. Il était arrivé en retard car il avait dû aller à l'hôpital pour passer des radios."

"Quand il s'est approché de Ferrari pour lui dire bonjour, ils se sont serré la main. Il y avait deux autres photographes, mais je n'ai pas pris de photo à ce moment-là. On le sent quand le moment n'est pas opportun. Ensuite, Enzo l'a tiré vers lui et l'a embrassé. J'ai pris une photo alors que les autres n'étaient pas prêts. Enzo Ferrari aimait tellement cette photo qu'il m'en a demandé une copie. Je la lui ai apportée personnellement et il m'en a dédicacé un exemplaire."

Ercole a été informé de sa distinction par courrier, cependant une cérémonie aura lieu à une date ultérieure, une fois que la situation sera plus sûre après la pandémie de coronavirus.

partages
Pourquoi McLaren a rejoint Williams dans la quête d'investisseurs

Article précédent

Pourquoi McLaren a rejoint Williams dans la quête d'investisseurs

Article suivant

Mercedes espère arriver en Autriche avec plusieurs évolutions

Mercedes espère arriver en Autriche avec plusieurs évolutions
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021