Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
04 Heures
:
00 Minutes
:
03 Secondes
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
27 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
34 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
48 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
55 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
61 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
76 jours

Mercedes espère arriver en Autriche avec plusieurs évolutions

partages
commentaires
Mercedes espère arriver en Autriche avec plusieurs évolutions
Par :
19 juin 2020 à 06:35

Mercedes met actuellement les bouchées doubles pour que sa monoplace 2020 bénéficie d'évolutions dès le premier Grand Prix de la saison.

Malgré une pause forcée par la crise du coronavirus, marquée par une suspension des activités et une période de fermeture des usines, Mercedes a fait tout son possible pour continuer à travailler sur sa monoplace 2020. L'écurie Championne du monde disposait déjà d'un plan de développement très avancé et c'est ce qui lui permettra de se présenter sur le premier Grand Prix de la saison, le mois prochain en Autriche, avec une W11 bénéficiant probablement d'évolutions par rapport à celle vue à Barcelone lors des essais hivernaux. L'anticipation à Brackley fait que le travail mené lors du premier trimestre portait déjà sur des nouveautés pour la Flèche d'Argent alors que celle-ci prenait tout juste la piste pour la première fois.

Lire aussi :

"Si vous imaginez ce qu'était la monoplace lors de sa présentation et ce qu'elle aurait été en Australie, il s'agissait de choses gelées aux alentours de Noël", révèle le directeur technique James Allison. "Il y a eu tout le mois de janvier, tout le mois de février et tout le mois de mars pour rendre la voiture plus rapide en soufflerie et au bureau d'études. Nous avons eu pas mal d'idées sur la manière de la rendre plus rapide et bon nombre d'entre elles étaient déjà en cours d'élaboration au bureau d'études avant que nous soyons contraints de fermer il y a neuf semaines. Notre défi consiste maintenant à faire en sorte que ce trimestre de développement puisse dépasser le stade de la planche à dessin et arriver sur la voiture le plus rapidement possible. Nous espérons en avoir une bonne partie pour la première course en Autriche."

Avant l'ouverture de cette drôle de saison par huit manches européennes, les écuries de la grille se trouvent à des stades différents dans le développement de leur monoplace. Il s'agit à la fois d'une question de planification et de ressources. Autre symbole de ces variations, Haas a fait le choix de n'apporter aucune évolution à court terme par prudence économique, tandis que Ferrari devrait arriver à Spielberg avec une unité de puissance et une boîte de vitesses évoluées.

La perspective de bénéficier d'évolutions dès la première course sur le Red Bull Ring a clairement de quoi enthousiasmer les pilotes Mercedes après des essais hivernaux déjà très encourageants en février dernier. Comme leurs concurrents, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas sont impatients de débuter la compétition après avoir retrouvé la piste la semaine dernière à Silverstone pour des tests avec la monoplace 2018.

"Mentalement, je pense que cette attente est plus dure pour les pilotes que pour l'équipe", estime James Allison. "Pour les pilotes, tous les pics d'émotion sont amplifiés : les hauts sont plus hauts et les bas sont plus bas. Je pense que c'est dur pour les pilotes d'être prêts à débuter la saison, puis d'en être privés comme ça a été le cas à Melbourne. Ce sera un signe de leur résilience et de leur compétitivité que de les voir se remettre au travail avec toute l'envie nécessaire afin d'être d'emblée sur le bon chemin. Je ne doute pas que Lewis et Valtteri seront prêts lorsque le moment sera venu en Autriche."

Voir aussi :

Article suivant
Le légendaire photographe de Ferrari en F1 a été fait chevalier par la République italienne

Article précédent

Le légendaire photographe de Ferrari en F1 a été fait chevalier par la République italienne

Article suivant

Un GP de F1 au Mugello désormais "pratiquement certain"

Un GP de F1 au Mugello désormais "pratiquement certain"
Charger les commentaires