Les erreurs de Verstappen ne préoccupent pas Red Bull

Red Bull insiste sur le fait qu'il n'a aucune inquiétude concernant les multiples petites erreurs de Max Verstappen ayant compromis ses chances de victoire au Portugal, le week-end dernier.

Les erreurs de Verstappen ne préoccupent pas Red Bull

Max Verstappen a vécu un moment frustrant à Portimão, où des erreurs très médiatisées ont fini par réduire à néant ses chances de détrôner Mercedes. Une violation des limites de la piste lui a coûté la pole position, tandis qu'une erreur en début de course a permis à Lewis Hamilton de se rapprocher du Néerlandais et de porter une attaque décisive au onzième tour. Puis, dans les derniers instants de course, un autre franchissement des limites a fait perdre au Néerlandais le point du meilleur tour.

Si ces petites erreurs ont eu de grandes conséquences sur l'issue de la bataille entre Red Bull et Mercedes, le patron de Verstappen, Christian Horner, estime qu'il n'y a aucune inquiétude à se faire quant à un quelconque écroulement sous la pression. Au contraire, le Britannique suggère que les fautes de son pilote sont inévitables lorsqu'il faut autant attaquer pour battre la marque à l'étoile.

Horner souligne également que c'est Hamilton qui a commis la plus grosse faute jusqu'à présent, en sortant de piste et cassant son aileron avant à Imola. "Évidemment, je pense que nous devons être irréprochables, mais je pense que les voitures ont leurs points forts et leurs points faibles", a-t-il expliqué. "N'oublions pas que Lewis a fait une grossière erreur à Imola et qu'il s'en est plutôt bien sorti."

Lire aussi :

"C'est inévitable quand vous cherchez à repousser les limites", a poursuivi Horner. "Tout se joue sur peu de chose. Et je pense évidemment que le débat sur les limites de piste est vraiment frustrant. Ça a été brutal pour nous sur les trois premiers Grands Prix : la victoire à Bahreïn, la pole position [à Portimão] et ensuite le meilleur tour. Donc ça nous a coûté assez cher."

Selon Verstappen, l'erreur ayant laissé Hamilton revenir sur ses talons au Portugal était si petite qu'il ne pense pas qu'elle lui ait coûté beaucoup de temps. "C'était vraiment super serré entre nous trois [Hamilton, Valtteri Bottas et lui, ndlr]. J'ai essayé d'attaquer Valtteri mais à chaque fois, je ne pouvais pas m'approcher suffisamment de lui dans les deux derniers virages et à l'approche de la ligne droite de départ/arrivée", a-t-il commenté. "En attaquant, j'ai fait un petit travers mais je n'ai pas vraiment perdu de temps. Et puis, Lewis était déjà super proche de moi et il m'a eu dans le premier virage."

partages
commentaires

Voir aussi :

Kvyat est "partout" chez Alpine pour croire encore à la F1

Article précédent

Kvyat est "partout" chez Alpine pour croire encore à la F1

Article suivant

À contrecœur, Horner soutient les votes à bulletin secret

À contrecœur, Horner soutient les votes à bulletin secret
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021