Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
104 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
212 jours
10 oct.
Course dans
222 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
237 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
244 jours
07 nov.
Course dans
251 jours

La F1 enregistre une perte de 88 M€, les revenus augmentent à nouveau

La Formule 1 a enregistré une perte de 104 millions de dollars au troisième trimestre 2020 dans le contexte de la crise du COVID-19 et de ses effets, mais les revenus commencent à réaugmenter.

partages
commentaires
La F1 enregistre une perte de 88 M€, les revenus augmentent à nouveau

Les résultats financiers 2020 de la Formule 1 sont évidemment suivis de près, alors que les effets sur l'économie et les finances de la crise liée à la pandémie de COVID-19, qui a notamment provoqué l'annulation de 13 des 22 Grands Prix initialement prévus, continuent de se faire ressentir même s'ils semblent s'atténuer peu à peu.

F1 Group a ainsi récolté des revenus à hauteur de 597 millions de dollars (environ 506 millions d'euros au taux de change actuel) pour la période allant de juillet à septembre, contre 633 millions sur le même trimestre en 2019. Des pertes opérationnelles de 104 millions de dollars (environ 88 millions d'euros) ont également été annoncées, alors que des bénéfices de 32 millions ressortaient de la même période l'an passé.

Lire aussi :

Les revenus 2020 liés aux droits d'inscription des Grands Prix au calendrier, aux télévisions et au sponsoring, alloués au prorata de chaque trimestre, reflètent le nombre de courses qui ont eu lieu pendant ces laps de temps. Le second trimestre de la F1 avait été peu représentatif car, entre avril et juin, aucune course n'a pu avoir lieu. Des revenus de 24 millions de dollars avaient été enregistrés, contre 620 millions en 2019, soit de 525 à 20 millions d'euros environ (au taux de change en vigueur au mois d'août).

Cela a forcément changé pour le troisième trimestre lors duquel 10 des 17 Grands Prix prévus dans la saison 2020 remaniée se sont tenus, contre sept en 2019. Toutefois, en dépit du pourcentage plus élevé de courses, les revenus ont diminué par rapport à la saison précédente. Cela est lié au fait que les GP organisés cette année ont entraîné des revenus moindres en termes de droit d'inscription, voire un paiement de la F1 pour pouvoir courir sur certaines pistes.

Liberty Media a déclaré : "Les résultats du troisième trimestre 2020 ont été affectés par l'absence de fans, le lieu des courses ainsi que le calendrier révisé des épreuves et la reconnaissance au prorata de certaines sources de revenus."

Liberty a expliqué comment les revenus provenant des contrats de télévision et de sponsoring ont été impactés, ainsi que ceux provenant des droits d'organisation des courses. "Les revenus primaires de la F1 ont diminué principalement en raison des revenus limités de la promotion des courses, les fans ayant été interdits à toutes les courses sauf une au cours du troisième trimestre."

"Cette baisse a été partiellement compensée par la croissance des revenus de la télévision, de la publicité et du sponsoring, en raison de l'impact de la comptabilisation proportionnelle plus élevée des revenus de la saison avec trois courses supplémentaires au cours de la période actuelle, ainsi que de l'impact de la comptabilisation des revenus sur un nombre de courses moins important en 2020."

"Toutefois, les revenus de la diffusion, de la publicité et du sponsoring ont été inférieurs à ceux prévus initialement sur le plan contractuel. La modification du calendrier a entraîné une baisse des redevances de diffusion conformément aux termes contractuels de certains accords de diffusion, et a également entraîné d'autres changements ponctuels, car certaines redevances de diffusion ont été renégociées pour l'année en cours."

Lire aussi :

Liberty a également admis que la F1 "a été empêchée de fournir tous les éléments d'une offre de sponsoring typique en raison de l'annulation de courses auxquelles l'inventaire de sponsoring contractuel était spécifiquement lié, et des activités limitées lors des courses, y compris l'hospitalité, qui ont conduit à des modifications ponctuelles des contrats de sponsoring".

"Les autres recettes de la F1 ont diminué au troisième trimestre en raison de la non-exploitation du Paddock Club et de la baisse des recettes de fret". Liberty a ajouté : "Actuellement, la F1 ne s'attend pas à avoir des fans lors des courses restantes en 2020."

Entre juillet et septembre, les 10 écuries de F1 ont reçu des paiements d'une valeur totale de 440 millions d'euros, une hausse substantielle par rapport à la même période en 2019 (335 millions) qui est liée des paiements "uniques" fait dans le cadre de la signature des nouveaux Accords Concorde.

Voir aussi :

Liuzzi se remet du COVID-19 après une hospitalisation

Article précédent

Liuzzi se remet du COVID-19 après une hospitalisation

Article suivant

La F2 et la F3 passent à trois courses par week-end

La F2 et la F3 passent à trois courses par week-end
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021