Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
57 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
71 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
85 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
106 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
120 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
134 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
141 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
155 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
176 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
218 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
225 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
239 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
246 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
260 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
281 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
295 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
309 jours

Ferrari gagne peu à peu de l'appui aéro sur sa monoplace

partages
commentaires
Ferrari gagne peu à peu de l'appui aéro sur sa monoplace
Par :
Co-auteur: René Fagnan
3 août 2019 à 10:00

Ferrari commence enfin à réellement combler son déficit d'appui aérodynamique par rapport à la concurrence, mais le chemin est encore long pour atteindre le niveau souhaité à Maranello.

En manque d'appui aérodynamique sur sa monoplace, après avoir privilégié une grosse vitesse de pointe, Ferrari pense parvenir à rattraper peu à peu son retard. Sur un circuit comme le Hungaroring, où l'appui est particulièrement précieux, la Scuderia a hâte de pouvoir quantifier les gains effectués dans ce domaine, alors que la première journée d'essais libres n'a pas permis une parfaite récolte des données compte tenu des conditions météorologiques compliquées. L'objectif de retrouver une performance qui remette la SF90 dans le match par rapport aux Mercedes et aux Red Bull dans les courbes s'approche, mais il n'est pas encore atteint. 

Lire aussi :

"Avons-nous amélioré l'appui aérodynamique, sommes-nous là où nous devrions être ? Pas encore", prévient Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "Les niveaux d'appui aérodynamique doivent encore être améliorés. Mais la voiture a progressé. Nous avons certainement appris comment l'utiliser au niveau des réglages, et nous avons assurément apporté davantage d'appui aéro également. Il y a encore un long chemin à parcourir. Je suis assez curieux de voir ce qui va se passer ce week-end. C'est un circuit où l'appui aéro est important. Je m'attends à ce que nos rivaux soient de plus en plus forts, mais je pense que nous pouvons commencer à les concurrencer. La Hongrie sera importante pour nous afin de comprendre où nous en sommes."

Les déflecteurs de la Ferrari SF90

Ce week-end, Ferrari a apporté à Budapest des évolutions essentielles au niveau de ses déflecteurs latéraux. La SF90 est dotée d’ailettes latérales en forme de boomerang. L’élément du haut est fixé à l’une des arêtes tandis que l’élément du bas est situé plus en arrière et plus bas, comme l'ont déjà fait d'autres écuries auparavant. Cela laisse penser que l'équipe veut renforcer le flux d'air soufflé vers l'extérieur par la voiture, minimisant les turbulences entrant dans le fond plat et augmentant de ce fait les performances du diffuseur. "Nous ne transformons pas complètement la voiture, mais cela montre une fois de plus que nous continuons les efforts et le développement", précise Mattia Binotto. "Chaque fois que nous le pouvons, nous essayons d'apporter des développements et des améliorations. Ce sont de petits pas dans la bonne direction, mais nous espérons que cela nous donnera plus de rythme."

Article suivant
L'hypothèse des 22 GP en 2020 pose la question des moteurs

Article précédent

L'hypothèse des 22 GP en 2020 pose la question des moteurs

Article suivant

EL3 - Hamilton, Verstappen et Vettel en 82 millièmes

EL3 - Hamilton, Verstappen et Vettel en 82 millièmes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Pilotes Sebastian Vettel Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine