Ferrari n'a gagné que 0,1 seconde grâce au temps de soufferie en plus

La Scuderia Ferrari affirme avoir gagné moins d'un dixième de seconde dans le développement de sa SF21 grâce au temps de soufflerie en plus dont elle a bénéficié, selon Mattia Binotto.

Ferrari n'a gagné que 0,1 seconde grâce au temps de soufferie en plus

Afin de réduire les coûts et de limiter l'avantage des grosses structures, les écuries de Formule 1 ont vu leur temps de soufflerie limité à 40 sessions contre 65 les précédentes saisons. Mais en plus de ces limitations, les résultats en piste influent sur le temps dont bénéficie chaque écurie dans le développement de sa monoplace pour la saison suivante. Le classement constructeurs est en effet pris en compte pour enlever ou ajouter du temps en soufflerie en fonction de la position finale.

Par exemple, en 2021, Mercedes ayant été titré en 2020, l'écurie allemande n'a eu droit qu'à 90% des 40 utilisations, soit 36. Au contraire, Ferrari, qui a terminé sixième, a eu le droit à une utilisation de 102,5% du total. Cela n'a représenté qu'une seule utilisation supplémentaire possible de la soufflerie, selon Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia, ce qui correspond à peu près à une semaine de développement.

Lire aussi :

"Évidemment, vu la position à laquelle nous avons terminé l'année dernière, nous avons un peu plus de temps en soufflerie. Le temps supplémentaire que nous avons correspond à ce que nous appelons des sessions de soufflerie sur toute la saison, donc c'est une session supplémentaire. Et normalement, une session supplémentaire correspond à une semaine de développement, et généralement une semaine de développement correspond à moins de 0,1 seconde par tour."

"Donc oui, c'est assurément un avantage, mais cela représente moins de 0,1 seconde par tour. C'est tout de même important, je suis quand même content de l'avoir, pas à cause du résultat de l'année dernière mais parce qu'au moins c'est quelque chose que nous avons en 2021. Mais nous ne croyons pas que cela change la donne. Ce n'est pas le cas."

Après sa campagne 2020 calamiteuse, où elle a connu sa pire saison depuis 1980, Ferrari fait partie des écuries qui ont le plus progressé en 2021. La Scuderia est actuellement à égalité avec McLaren à la troisième position du classement constructeurs. Charles Leclerc a signé deux poles et un podium, alors que Carlos Sainz est monté à deux reprises sur la boîte.

partages
commentaires
Le mot d'ordre pour Sainz : réussir le week-end entier

Article précédent

Le mot d'ordre pour Sainz : réussir le week-end entier

Article suivant

Budkowski : L'approche d'Alonso me rappelle Schumacher

Budkowski : L'approche d'Alonso me rappelle Schumacher
Charger les commentaires
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader Prime

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Valtteri Bottas a beau avoir perdu son baquet chez Mercedes, sa carrière en Formule 1 ne va pas s'arrêter là. La victoire va s'éloigner, mais le Finlandais va pouvoir se dédier à un nouveau projet passionnant où il va prendre de l'envergure : celui d'Alfa Romeo Racing, dont le directeur Frédéric Vasseur nous explique le rôle que va jouer son nouveau pilote.

Formule 1
7 sept. 2021