Ferrari révèle le nom de sa Formule 1 2021

C'est un nom très simple que portera la prochaine monoplace de Ferrari, la SF21, avec laquelle la Scuderia espère faire un bond dans la hiérarchie.

Ferrari révèle le nom de sa Formule 1 2021

Après une saison 2020 conclue au sixième rang de la hiérarchie, la pire depuis 1980, la Ferrari SF21 aura la mission de marquer un retour aux avant-postes pour la Scuderia ; elle sera pilotée par Charles Leclerc et la nouvelle recrue Carlos Sainz, qui débarque à Maranello en provenance de McLaren. De manière inhabituelle, le voile pourrait n'être levé sur le nouveau bolide qu'au début des tests de pré-saison.

"Nous avons déjà décidé du nom de la voiture l'an prochain", déclare Mattia Binotto, directeur d'équipe. "La voiture s'appellera SF21. C'est un nom très simple, car nous croyons que l'an prochain est une transition vers 2022. La voiture sera certainement gelée en partie – même châssis qu'en 2020."

Lire aussi :

"Nous organiserons la présentation de la voiture différemment l'an prochain. Nous organiserons d'abord un événement où nous présenterons l'équipe et nos pilotes à nos fans, à nos partenaires et aux journalistes. Mais nous pourrions organiser un deuxième événement, qui pourrait être directement aux essais hivernaux de Barcelone, où nous dévoilerons la voiture. Et ce sera fait d'une manière différente, quelle qu'elle soit."

Le gel des châssis qui va forcément compliquer la tâche de la Scuderia pour progresser dans la hiérarchie. Le moteur était cependant la principale faiblesse de la SF1000 cette saison après l'accord confidentiel trouvé avec la FIA il y a un an. Les motoristes vont lancer une nouvelle version de leur unité de puissance qui sera homologuée pour l'ensemble de la campagne 2021, ce qui représente une opportunité majeure pour Ferrari de rattraper son retard.

"Je peux confirmer que le moteur fonctionne bien au banc d'essai", annonce Binotto. "Je pense qu'en termes de performance, il a bien progressé. Une progression significative par rapport à 2020, à mon avis. Je pense que nous allons retrouver une unité de puissance compétitive. Je pense que nous ne serons pas les pires du plateau, c'est le sentiment que me donnent les chiffres que j'ai vus au banc d'essai. Mais je ne peux pas savoir ce que font les autres ou à quel point ils ont progressé."

Et si le châssis est gelé (avec deux jetons de développement pouvant être utilisés), les évolutions aérodynamiques demeurent autorisées, ce qui va permettre de résoudre le problème d'une trop forte traînée notamment.

"Nous essayons de faire de notre mieux pour résoudre au moins les faiblesses de la voiture 2020 pour l'an prochain. En ce qui concerne les faiblesses, j'ai mentionné l'unité de puissance plus d'une fois. Mais la traînée de la voiture était très, très élevée en 2020. Et je pense que le problème de la traînée a certainement été traité avec la voiture 2021", conclut Binotto.

partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen espère que Pérez lui évitera d'être "seul" contre Mercedes

Article précédent

Verstappen espère que Pérez lui évitera d'être "seul" contre Mercedes

Article suivant

Sainz et Leclerc seront "libres" de se battre en piste chez Ferrari

Sainz et Leclerc seront "libres" de se battre en piste chez Ferrari
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021