Ferrari : Ce qu'a fait Racing Point, c'est "comme copier à un examen"

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, a comparé ce qui était reproché à Racing Point au sujet des écopes de freins de la RP20 au fait de "copier à un examen", alors que Ferrari envisage de faire appel de la décision des commissaires.

Ferrari : Ce qu'a fait Racing Point, c'est "comme copier à un examen"

Les cinq réclamations déposées par Renault au sujet des écopes de freins de la Racing Point RP20 ont débouché sur une sanction (15 points retirés au classement constructeurs et 400'000 euros d'amende) que d'aucuns dans le paddock ont jugé faible, d'autant plus que l'écurie est dans les faits autorisée à conserver les pièces incriminées (conformes au Règlement Technique mais dont la conception est contraire au Règlement Sportif) avec pour seule sanction une réprimande à chaque Grand Prix.

Jugeant cette décision des commissaires "un peu déconcertante", Racing Point a notifié son intention d'interjeter appel devant la Cour d'appel Internationale de la FIA et de prouver son innocence. Mais la plupart des rivaux souhaitent au contraire que les sanctions soient plus dures et que l'usage des écopes arrière soit proscrit. Ferrari, McLaren, Renault et Williams ont ainsi, elles aussi, signifié vouloir faire appel.

Lire aussi :

Cela et les nombreux commentaires sur la décision, qui ont souvent fait fi de la réalité des faits reprochés à l'écurie en vue d'une simplification du discours visant à accentuer la gravité ou changer la nature de ce qui est reproché, a incité l'actionnaire majoritaire de Racing Point, Lawrence Stroll, à sortir de sa réserve habituelle. Toto Wolff, le responsable de Mercedes, a lui fait part de son soutien à l'écurie de Silverstone.

Du côté de Mattia Binotto, on estime que la décision des commissaires n'est qu'un "point de départ" de l'affaire et que l'infraction à la réglementation était évidente. "Chez Ferrari, nous avons déjà parlé de l'affaire Racing Point vendredi, nous avons déjà dit ce que nous pensons", a déclaré Binotto sur Sky Sports Italia.

"Il y a eu des réclamations, et il y a eu le premier verdict qui a dit que ce que Racing Point a fait est illégal. C'est un point de départ. Stroll et Wolff sont peut-être furieux, mais il y a eu une violation du règlement ici. C'est comme copier à un examen. Il y a ceux qui copient l'examen, et ceux qui réussissent l'examen pour que d'autres le copient."

"Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit à ajouter à cela. Les faits sont évidents. Nous sommes des adversaires et c'est normal. Chacun cherche son propre intérêt. Nous avons fait part de notre intention de faire appel. Nous pensons que la sanction n'était pas adéquate, et nous avons quatre jours pour le confirmer."

partages
commentaires
La FIA va revoir la règle sur les messages radio du tour de formation
Article précédent

La FIA va revoir la règle sur les messages radio du tour de formation

Article suivant

Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point

Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021