Ferrari a proposé l'idée de voitures clientes pendant la crise

Le retour des voitures clientes a été discuté dans le cadre des mesures étudiées pour affronter la crise, mais la proposition de Ferrari a été unanimement rejetée.

Ferrari a proposé l'idée de voitures clientes pendant la crise

Au cours des nombreuses et longues discussions qui se sont tenues durant le confinement, énormément de propositions ont été mises sur la table. Alors que le monde a dû gérer l'apparition de la pandémie de COVID-19, la Formule 1 s'est rapidement penchée sur les questions cruciales pour son avenir, n'écartant aucune piste dans le but d'assurer ses arrières en vue d'une crise économique certaine et consécutive à celle survenue sur le plan sanitaire. 

On le sait, ces discussions rondement menées ont permis de prendre assez rapidement un certain nombre de mesures fortes telles que le report de la nouvelle réglementation à 2022, le gel des châssis actuels pour les conserver en 2021, ou encore l'abaissement du plafonnement budgétaire qui entrera en vigueur l'année prochaine. 

Lire aussi :

Parmi les sujets discutés a également figuré celui des voitures clientes, strictement interdites en Formule 1 depuis 2008. C'est lors des échanges qui se sont déroulés sur ce thème que Ferrari a fait une proposition, non retenue, qui aurait permis l'instauration d'équipes satellites à la manière de ce qui se fait historiquement en MotoGP. 

"Sur la question de l'avenir, au cours des discussions pendant la période du Covid, chez Ferrari nous avons au moins proposé d'envisager des [équipes] clientes des grandes écuries, comme nous avons fini par le voir en MotoGP", révèle Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "Mais cette proposition a été repoussée par la totalité des équipes, de la FIA et de la F1, ce que je comprends totalement. C'est une décision que nous avons prise tous ensemble."

La question des voitures clientes est particulièrement sensible en Formule 1, et elle a pris une plus grande ampleur ces dernières semaines avec l'affaire Racing Point. L'écurie de Silverstone assume avoir conçu une RP20 directement copiée sur la Mercedes W10 de l'an dernier, mais certaines équipes suspectent une collaboration entre les deux entités qui dépasse le cadre réglementaire. Renault a ainsi porté réclamation à plusieurs reprises et les commissaires doivent se pencher sur la question dans les jours qui viennent.

La décision qu'ils prendront pourrait être capitale, car elle définira probablement où se trouve la limite dans le domaine ainsi que ce qui sera permis à l'avenir, avec une incidence inévitable sur la philosophie qu'adopteront les équipes. Dans le cas de Ferrari, la proposition de voitures clientes semble paradoxale mais intégrait un champ très large de possibilités examinées en temps de crise, puisque Binotto admet lui-même qu'il est préférable de conserver un certain niveau d'indépendance.

"Chaque écurie devrait être indépendante", assure-t-il. "Chacune devrait être capable de réaliser ses propres développements. Je pense que chacun en a les moyens désormais avec les nouveaux Accords Concorde, la réglementation est suffisamment claire pour le faire. Ce serait formidable d'avoir dix écuries et dix voitures différentes sur la grille."

partages
commentaires
Renault : Des évolutions et un "pas en avant" espéré à Silverstone
Article précédent

Renault : Des évolutions et un "pas en avant" espéré à Silverstone

Article suivant

Huis clos confirmé pour le GP d'Italie à Monza

Huis clos confirmé pour le GP d'Italie à Monza
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021