Formule 1 Présentation Alfa Romeo

La fiabilité est une priorité absolue chez Alfa Romeo

Retrouver un niveau de fiabilité digne des meilleurs figure en tête des priorités établies par Alfa Romeo dès le début de la saison 2023.

Alfa Romeo C43

Travailler sur le niveau de performance et la quête de régularité de sa monoplace apparaît comme une évidence pour Alfa Romeo, mais l'écurie gérée par Sauber a également fait de la fiabilité un point essentiel de son travail hivernal. En 2022, notamment lors des essais hivernaux, l'équipe avait souffert de plusieurs ennuis mécaniques, et ce fut également le cas par la suite lors de plusieurs Grands Prix. Avec un programme qui ne comprend que trois journées d'essais avant l'ouverture de la saison à Bahreïn, il est quasiment interdit de se louper sur cette question.

"On avait déjà, dans une certaine mesure, réglé le problème durant la deuxième partie de saison", explique le directeur technique Jan Monchaux. "On n'avait plus de problème. C'était principalement lié au système de refroidissement, on a connu quatre abandons à cause de quatre problèmes différents au niveau du refroidissement. Ce n'est pas comme si le même problème s'était produit quatre fois. On a identifié la cause profonde et on est convaincus que c'est derrière nous. Et on vise également, c'est l'une de nos plus grandes priorités, à revenir là où était Sauber en matière de fiabilité les années précédentes, quand on était parmi les meilleurs. On a tiré les leçons."

"C'est aussi le prix qu'il a fallu payer en étant très agressifs pour certaines décisions visant à économiser du poids. Quand on utilise une technologie nouvelle ou très agressive, il faut s'assurer que toutes les procédures sont opérationnelles et au niveau. Quand on pilote un avion de chasse, les procédures à suivre sont différentes par rapport au pilotage d'un Cessna. On n'a pas fait un travail brillant et on en a payé le prix pour apprendre à bien le faire."

"La fiabilité est donc une priorité pour nous. Nous espérons aussi, et nous sommes plutôt confiants, que nos amis de Maranello auront également fait gros pas en avant, car ça nous a freinés. On a connu huit abandons, et on a aussi eu quatre ou cinq pénalités moteur. Ça fait donc huit Grands Prix à jeter, plus quatre ou cinq où il a fallu partir de loin. On parle de 13 ou 14 courses. Dans un peloton serré, surtout en deuxième partie de saison, c'est game over. Ça ne peut pas se reproduire."

Très peu d'essais pour se préparer

Valtteri Bottas espère pouvoir compter sur une meilleure fiabilité en 2023.

Valtteri Bottas espère pouvoir compter sur une meilleure fiabilité en 2023.

Ce niveau de fiabilité irréprochable, Valtteri Bottas est le premier à l'attendre car le Finlandais, pour sa deuxième saison chez Alfa Romeo, redoute déjà le faible temps de roulage disponible avant de lancer la saison. Avant les trois jours d'essais hivernaux à Sakhir, l'écurie italo-suisse organisera simplement un shakedown limité à 100 km sur le circuit de Barcelone.

"Ce n'est pas beaucoup", prévient Bottas. "Trois jours avec une voiture, soit un jour et demi par pilote. Tout le monde aimerait rouler davantage. Mais les règles sont les règles. Et c'est là que les outils de simulation et tous les ordinateurs deviennent encore plus précieux. Mais au moins, c'est pour tout le monde pareil. Je pense qu'il est possible d'être prêts, mais il faut avoir une voiture qui fonctionne lors des essais. Pour nous, il est important de faire des essais hivernaux bien meilleurs que l'an dernier."

"Bien sûr, j'ai toujours été informé de ce qui se passait, des nouveautés, et je suis très impliqué là-dedans. Et j'ai hâte de tester ça, de voir quelles sont les sensations. On a tous de grands espoirs pour la saison. Mais on ne sait jamais à quel point les autres écuries ont été innovantes."

Propos recueillis par Adam Cooper

VOIR AUSSI - Toutes les photos de la présentation Alfa Romeo

LIRE AUSSI - Alfa Romeo garde son arceau atypique mais le renforce

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ferrari officialise le nom de sa F1 pour la saison 2023
Article suivant Bottas : Le simu Mercedes, une "très bonne référence" pour Alfa

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France